Saint-Nazaire

Les archives s'activent

Entre les Journées du Patrimoine et la SN Digital Week, les Archives municipales se dévoilent sous différentes facettes.

En charge de collecter, classer et conserver tous les documents produits ou reçus par les services de la Ville, mais aussi de réceptionner et de gérer certains fonds privés, les Archives municipales sont les gardiennes d’une mémoire locale : « Nous possédons différents types de données depuis 1455 avec la charte de Pierre II, Duc de Bretagne, jusqu’à aujourd’hui. Cela représente 1,8 km de documentations papiers dans nos magasins, auxquelles s’ajoutent des ressources dématérialisées », explique Gaëlle Ouvrard, responsable du service à Saint-Nazaire. Entourée de sa petite dizaine de collègues, elle mène un travail de préservation qui ne reste pas en huis clos : « Une de nos missions est de valoriser ce patrimoine et de le rendre le plus abordable possible. Cela se traduit par des actions d’information, des expositions thématiques et le développement de nouveaux outils de consultation numérique. » Exemple cette semaine avec deux temps forts.

L’école dans la ville

Premier rendez-vous, ce mercredi 13 septembre à la médiathèque Etienne-Caux, dans le cadre des Journées du Patrimoine : « La Jeunesse, qui est le thème national cette année, nous offre l’occasion de présenter au public le fruit de nos recherches concernant les écoles publiques nazairiennes entre 1945 et 1985. » A savoir un nouveau site Web prochainement mis en ligne, où l’on retrouvera la carte géographique des établissements scolaires de premier degré depuis quarante ans avec une fiche d’identité complète (datations, descriptions logistiques, contexte social et urbain…), éclairée de photographies, de témoignages filmés d’élèves, de parents ou d’enseignants, mais aussi de pages d’exercices et autres documents scolaires. « Nous sommes en phase de finalisation et cette première présentation a pour objectif de sonder les usagers afin d’en améliorer la navigation. » Car l’outil s’explore de différentes manières : école par école ou par thématiques plus larges comme la santé et le sport en milieu scolaire, les pédagogies, les événements festifs, la laïcité… Par ailleurs, ce même jour, au même endroit, l’équipe des Archives proposera des animations ludiques et pédagogiques, histoire de se (re)plonger dans l’univers scolaire (Mémory, marelle, jeux de cartes), ainsi qu’une conférence sur la manière dont les politiques éducatives et les préoccupations sociales ont pu influencer la conception d’un bâtiment scolaire.

Les archives en ligne

Deuxième focus, cette fois dans le cadre de la SN Digital Week, avec plusieurs médiations, du 18 au 21 septembre (voir notre agenda) sur le futur portail de consultation numérique des archives municipales : « C’est un projet en cours de réalisation avec les concepteurs du logiciel Mnesys, qui devrait être actif en 2018. Là encore, il s’agit de nous rapprocher des utilisateurs pour améliorer les paramètres de recherches, le type de données qui les intéressent ou les mots clés les mieux appropriés. » Cette “Fabrique des Archives” aura donc pour fonctions d’informer le public sur l’éventail de documents qui lui sont accessibles, sur comment fonctionnent les fameuses Archives municipales, et surtout comment il peut à son niveau être acteur dans ce projet.

Nathalie Ricordeau

Archives municipales : Hôtel de Ville de Saint-Nazaire, 02 40 00 40 67, http://archives.saintnazaire.fr

 

Saint-Nazaire

Vous, lui, moi, ici, là-bas

Une seule consigne : “Voyage ordinaire”. Ou quand l’ordinaire des autres devient l’extraordinaire.

Voilà le thème “imposé” aux quatre photographes Charles Fréger, Ambroise Tézénas, Denis Dailleux et Jérôme Blin par l’association nantaise L’Art à Ouest* quand il s’est agi de créer un événement pour l’anniversaire de la société Abri Services**. Une commande singulière de par son champ de liberté et de par son lieu de rencontre avec le public : les vitres des abris-voyageurs de la ligne de bus hélYce de Saint-Nazaire. Quoi de plus “ordinaire” en effet que ces voyageurs du quotidien qui utilisent bus, métro, autocar, train, tuk-tuk et autre pour des trajets si usuels qu’ils sembleraient ne pas compter ?

Jérôme Blin s’est ainsi souvenu du temps où, adolescent, il prenait le car scolaire au petit matin pour aller au lycée, puis sa voiture quand il travaillait en 2x8 dans une usine, à l’heure où, « en hiver, on ne voit pas le jour ». Le photographe a parcouru les nuits de Saint-Nazaire et ses zones péri-urbaines, les paysages de l’habitude que l’on ne regarde plus, entre éveil et sommeil. Son flash met en lumière ceux que l’on ne voit jamais quand on est au fond de son lit : infirmière, salariés des chantiers ou d’Airbus…

Ambroise Tézénas a quant à lui choisi de se laisser porter au gré de portraits de gares routières et de chauffeurs de bus entre Bangalore et Bombay, avec « la liberté de regarder sans forcément raconter une histoire, le voyage en étant une à lui seul ».

Charles Fréger est parti à la rencontre des modes de transport les plus variés et inventifs utilisés par les écoliers de New Delhi.

Denis Dailleux s’est pour sa part focalisé sur les tuk-tuk, symbole de la banlieue du Caire, du chaos et de la débrouille.

“Voyage ordinaire” propose à voir quatre regards, quatre manières d’aborder la photographie, mais aussi quatre façons d’envisager l’idée même du voyage. Car il est des voyages comme des vies, aucun ne se ressemble. De même pour les usagers de la ligne hélYce : certains ne verront que les photographies de leurs stations, certains n’y poseront jamais le regard, d’autres feront exceptionnellement toute la longueur de la ligne. Peut-être même font-elles déjà partie de leur “ordinaire”… Alors, pour réveiller à nouveau le regard, toutes sont regroupées à la Galerie des Franciscains*** dans un espace plus traditionnel, accompagnées d’un diaporama réalisé par des élèves de l’Ecole d’arts et de courts clips que des secondes du lycée Aristide-Briand ont réalisés avec leurs smartphones tels des voyages intérieurs.

Mireille Peña

* Association qui soutient et diffuse la photographie et les photographes.
** SAS régionale spécialisée dans l’affichage et le mobilier urbain.
*** Un recueil des photographies et du texte Un point à l’autre, de Christian Garcin, est à paraître (Le bec en l’air éditions).

Saint-Nazaire, sur 16 abribus de la ligne hélYce. Galerie des Franciscains (rue du Croisic), Saint-Nazaire.
Entrée libre.
Jusqu’au 8 octobre, du lundi au dimanche, de 10h à 13h et de 14h à 18h.
Renseignements : 02 40 47 37 06.4

 

Presqu'île

12e édition de L’art au gré des chapelles

12e édition de L’art au gré des chapelles

Œuvres de Viktoria et Slawa Prischedko.Œuvre de Solveiga.Chapelle de Camoël.

Une rencontre entre art contemporain et patrimoine religieux à travers la Presqu’île avec 21 artistes exposés.

- Batz-sur-Mer : Abel et Ejoumale (aquarelles) à la chapelle de Kervalet.

- Camoël : Nicole Guion-Stamatakis (pastel) à la chapelle Notre-Dame-de-la-Salette.

- Guérande : Taleb (peinture) à la chapelle Saint-Michel, et Serge Mendjisky (mosaïque), Georges Laporte (peinture), Nadiejda Mouly (peinture) et Solveiga (peinture) à la chapelle Sainte-Catherine-d’Alexandrie (Clis).

- Herbignac : Jean-Noël Le Cren (aquarelle) à la chapelle Notre-Dame-la-Blanche.

- La Baule-Escoublac : Ray Boterf (sculpture), François Boucheix (peinture), Serge Mendjisky (mosaïque), Georges Laporte (peinture), Jacky Martineau (sculpture de verre), Solveiga (peinture) et Louis Toffoli (peinture) à la chapelle Sainte-Anne (du samedi 9 au mardi 26 septembre, du mardi au dimanche de 14h à 20h).

- Le Croisic : Gustave Tiffoche (peinture) à la chapelle du Crucifix.

- Le Pouliguen : Nadiejda Mouly (peinture) à la chapelle Sainte-Anne-de-Penchâteau (fermé les 16, 22 et 23 septembre).

- Mesquer/Quimiac : Marcel Moulin (pastel) à la chapelle de Merquel, Henry-Pierre Troussicot (aquarelle) à la chapelle Saint-Louis et panel de tous les artistes à la Maison du patrimoine (place de l’Hôtel-de-Ville).

- Piriac : Catherine Rey (aquarelle) à la chapelle Saint-Sébastien. - Pornichet : Viktoria (aquarelle) et Slawa Prischedko (peinture) à la chapelle Sainte-Anne. - Saint-Molf : Patrick Bechtold (pastel) et Muriel Bonnin (peinture) à Kerguénec.

- Pornichet : Viktoria (aquarelle) et Slawa Prischedko (peinture) à la chapelle Sainte-Anne.

- Saint-Molf : Patrick Bechtold (pastel) et Muriel Bonnin (peinture) à Kerguénec.

Entrée libre.
Du 2 septembre au 2 octobre, de 10h à 12h et de 14h30 à 18h30.
Renseignements : 02 40 61 33 33.

 

Saint-Nazaire

Connexions multiples

La SN Digital Week marque de son empreinte toute numérique dix jours d’animations dédiées à la réalité d’un univers pas si virtuel…

Du 14 au 24 septembre, la ville et ses communes environnantes se mettront pour la seconde fois en réseau avec la Digital Week organisée à Nantes depuis 2014. Et là, autant vous dire que ce sera du haut débit de propositions, de lieux et de publics qui seront concernés puisque cet événement s’impose comme le plus important de France.

Ateliers, conférences, parcours connectés, concerts, expositions, jeux vidéo… Toutes les formules seront déclinées sur le territoire de la Carene et jusqu’à Guérande pour explorer un environnement au développement si fulgurant qu’il fait désormais partie intégrante de notre société. Vécu à l’échelle quotidienne et individuelle (maison, travail, école, loisirs, administration, communication), le numérique – ou digital – est aussi et surtout l’acteur principal et plus global d’avancées technologiques et scientifiques dans les domaines de l’industrie, la santé, l’enseignement, l’économie, l’environnement, la solidarité, l’art et la citoyenneté. Un phénomène aux innombrables tiroirs, vecteur foisonnant d’innovations multi et interdisciplinaires, dont les enjeux et les impacts seront justement au cœur de cette Saint-Nazaire Digital Week.

Un vaste champ d’applications

Différents accès à cette masse de données seront possibles grâce à la mobilisation de partenaires privés, associatifs et institutionnels, et plus de 80 rendez-vous adaptés aux âges, besoins et envies de chacun. Animations ludiques et
créatives autours des jeux vidéo, séances de musique assistée par ordinateur, initiation à différents logiciels (3D, photo, dessins, lecture, vidéo…), expériences immersive dans la réalité virtuelle pour aborder les nouveaux médias ou mieux appréhender la transition énergétique, moments d’échanges sur les différentes pratiques, rencontres avec des développeurs, concepteurs et blogueurs, découvertes de projets et services portés sur l’agglomération (mise en ligne des archives municipales, facilitation des démarches administratives, présentation d’initiatives d’agriculture urbaine…). Autre temps fort : la D-Version#2, un programme construit par Les Escales qui mêlera installations de jeux vidéo surdimensionnés ou vintage dans les arcanes de la base sous-marine (le VIP), logiciel pour ré-inventer le bâtiment, conférence sur les musiques électroniques (le 20 septembre) et bien sûr soirée techno  pour démarrer ce moteur de recherches en béton armé (le 16 septembre).

Côté professionnels, entrepreneurs et autre acteurs économiques locaux, la Business day (le 21 septembre) concentrera au sein d’Escal’Atlantic plus d’une quinzaine de thématiques (organisation du travail, digitalisation des métiers traditionnels, financements, formations, initiatives…).

Votre mémoire vive sature ? Direction www.sndigitalweek.com ou suivez au jour le jour les pages agenda de notre prochain numéro.

Nathalie Ricordeau

La Saint-Nazaire Digital Week : du 14 au 24 septembre à Saint-Nazaire, Montoir-de-Bretagne, Saint-Joachim, Trignac, Besné, La Chapelle-des-Marais, Pornichet, Saint-Lyphard, Le Pouliguen et Guérande. Gratuit, sauf concert du 16 septembre au VIP (de 7 € à 13 €).

 

Saint-Nazaire

Les archives s'activent

Entre les Journées du Patrimoine et la SN Digital Week, les Archives municipales se dévoilent sous différentes facettes.

En charge de collecter, classer et conserver tous les documents produits ou reçus par les services de la Ville, mais aussi de réceptionner et de gérer certains fonds privés, les Archives municipales sont les gardiennes d’une mémoire locale : « Nous possédons différents types de données depuis 1455 avec la charte de Pierre II, Duc de Bretagne, jusqu’à aujourd’hui. Cela représente 1,8 km de documentations papiers dans nos magasins, auxquelles s’ajoutent des ressources dématérialisées », explique Gaëlle Ouvrard, responsable du service à Saint-Nazaire. Entourée de sa petite dizaine de collègues, elle mène un travail de préservation qui ne reste pas en huis clos : « Une de nos missions est de valoriser ce patrimoine et de le rendre le plus abordable possible. Cela se traduit par des actions d’information, des expositions thématiques et le développement de nouveaux outils de consultation numérique. » Exemple cette semaine avec deux temps forts.

L’école dans la ville

Premier rendez-vous, ce mercredi 13 septembre à la médiathèque Etienne-Caux, dans le cadre des Journées du Patrimoine : « La Jeunesse, qui est le thème national cette année, nous offre l’occasion de présenter au public le fruit de nos recherches concernant les écoles publiques nazairiennes entre 1945 et 1985. » A savoir un nouveau site Web prochainement mis en ligne, où l’on retrouvera la carte géographique des établissements scolaires de premier degré depuis quarante ans avec une fiche d’identité complète (datations, descriptions logistiques, contexte social et urbain…), éclairée de photographies, de témoignages filmés d’élèves, de parents ou d’enseignants, mais aussi de pages d’exercices et autres documents scolaires. « Nous sommes en phase de finalisation et cette première présentation a pour objectif de sonder les usagers afin d’en améliorer la navigation. » Car l’outil s’explore de différentes manières : école par école ou par thématiques plus larges comme la santé et le sport en milieu scolaire, les pédagogies, les événements festifs, la laïcité… Par ailleurs, ce même jour, au même endroit, l’équipe des Archives proposera des animations ludiques et pédagogiques, histoire de se (re)plonger dans l’univers scolaire (Mémory, marelle, jeux de cartes), ainsi qu’une conférence sur la manière dont les politiques éducatives et les préoccupations sociales ont pu influencer la conception d’un bâtiment scolaire.

Les archives en ligne

Deuxième focus, cette fois dans le cadre de la SN Digital Week, avec plusieurs médiations, du 18 au 21 septembre (voir notre agenda) sur le futur portail de consultation numérique des archives municipales : « C’est un projet en cours de réalisation avec les concepteurs du logiciel Mnesys, qui devrait être actif en 2018. Là encore, il s’agit de nous rapprocher des utilisateurs pour améliorer les paramètres de recherches, le type de données qui les intéressent ou les mots clés les mieux appropriés. » Cette “Fabrique des Archives” aura donc pour fonctions d’informer le public sur l’éventail de documents qui lui sont accessibles, sur comment fonctionnent les fameuses Archives municipales, et surtout comment il peut à son niveau être acteur dans ce projet.

Nathalie Ricordeau

Archives municipales : Hôtel de Ville de Saint-Nazaire, 02 40 00 40 67, http://archives.saintnazaire.fr

 

Montoir-de-Bretagne

A la page dès le premier âge

Pour son Week-end de la Petite enfance, la médiathèque Barbara de Montoir explore le lien qui se tisse entre le tout-petit, l’adulte et les mots.

Berceuses, comptines, imagiers, contes ou fables : quel que soit leur genre, les ouvrages destinés aux bouts de chou fourmillent d’inventivité, jouant des couleurs et des sons, mais aussi des formes et des textures (pop-up, carton, tissus, plastique...). Pourtant,  raconter des histoires aux 0/3 ans n’est pas toujours une évidence : « Certains s’imaginent que c’est du temps perdu, que le bébé ne comprend rien, d’autres abandonnent quand l’enfant ne réagit pas comme prévu. Sans oublier ceux qui ont eu des problèmes d’apprentissage à la lecture et en gardent un rapport difficile », explique Sophie Le Chesne, responsable de la médiathèque Barbara.
De ce constat, et dans la continuité des actions petite enfance menées conjointement depuis 2011 avec le multi-accueil Les Coccinelles et le Relais Les Abeilles, la médiathèque accueillera deux jours d’animations, entre conférence le vendredi soir et ateliers parents/enfants le samedi matin* : « Au-delà du livre, il sera question de pointer l’importance des instants où l’adulte s’adresse à l’enfant et ce, dès la naissance, par le biais d’une chanson, d’un récit, ou de jeux qui mélangent gestuelle et paroles. »

Pour faire part de son expérience, Marie-Anne Gravouille, bibliothécaire en secteur jeunesse pendant vingt  ans, aujourd’hui Gesalt-thérapeute et auteur**, se fera le chef d’orchestre des propositions. Entretien.

Estuaire. Quels sont les enjeux des premiers récits pour l’enfant ?
Marie-Anne Gravouille.
Ils sont nombreux ! D’abord ils donnent l’occasion d’instants privilégiés entre l’enfant et l’adulte. Chanter, raconter ou jouer en parlant donnent des repères rassurants au bébé et le nourrissent.

Estuaire. C’est-à-dire ?
M-AG.
Le regard enveloppant, que ce soit celui de la mère, du père, des grands-parents ou celui de la personne en charge de s’en occuper, lui renvoie l’image unifiée de son corps car il reçoit la conviction qu’il est aimé pour ce qu’il est. Sa capacité d’entrer en relation avec l’autre prend donc racine dans ce sentiment de sécurité.

Estuaire. Et les histoires, dans tout ça ?
M-AG.
Le récit structure le psychisme de l’enfant. Il fait appel à la mémoire, à l’imaginaire, à l’anticipation, et implique une distance. Les mots et les histoires lui donnent l’opportunité de multiplier les expériences, de prendre du recul avec ses propres émotions, de les apprivoiser, et par conséquent de mieux se comprendre.

Estuaire. Comment l’adulte se positionne-t-il dans cette relation au récit ?
M-AG.
Il se fait le médiateur de belles rencontres qui enrichissent et alimentent la vie future de l’enfant. Lire un livre, c’est à la fois banal et exceptionnel. Pendant ce temps de lecture, le tout-petit fait un travail psychique et intellectuel tout à fait extraordinaire, mais ce travail n’a de sens que si la rencontre entre l’adulte et l’enfant se fait dans un plaisir partagé.

Propos recueillis par Nathalie Ricordeau

* Un livre sera offert aux enfants nés en 2017.
** Quand l’album jeunesse s’invite en séance, de Marie-Anne Gravouille, a été publié en décembre 2014 par le Collège européen de Gestalt thérapie, dans le numéro 33 des Cahiers de Gestalt-thérapie et sur le site Cairn info.

Les 22 et 23 septembre à la médiathèque Barbara, Montoir-de-Bretagne. Gratuit. Conférence “Berceuses, comptines et enfantines, ces premiers récits…” : vendredi 22 septembre, 20h. Ateliers parents/enfants autour des comptines et des histoires : samedi 23 septembre, à 9h45, 10h30 et 11h15.
Inscription obligatoire : 02 40 70 11 51.

 

Saint-Nazaire

Les archives s'activent

Lire la suite

Saint-Nazaire

Croisière-découverte

“Saint-Nazaire sur mer” : un voyage de deux heures le long du littoral de Saint-Nazaire et dans l’estuaire.

Tarifs : 20 €, 18 € et 10 €.
RDV quai de Kribi, près de l’Ecomusée, au plus tard à 14h15 (départ à 14h30).
Réservation obligatoire : www.leportdetouslesvoyages.com
Renseignements : 02 28 54 06 40.

Saint-Nazaire

Conférence

“Le numérique et le visiteur” avec les professionnels de Saint-Nazaire Agglomération Tourisme, Christian Binelli, directeur des opérations Secutix France, et Jérémie Simon, directeur de Baludik : de la dématérialisation de la vente à la médiation des sites, le numérique renouvelle le rapport aux visiteurs. Comment et pourquoi en faire un allié de la relation entre le public et les lieux de visite ? Tout public.

Gratuit, sur inscription.
Escal’Atlantic, 16h30.
Inscription : 02 28 54 06 40, www.leportdetouslesvoyages.com

Saint-Nazaire

Littérature

Ouverture du Prix Fernand Pelloutier du Centre de Culture populaire, qui sélectionnera cette année des albums de bandes-dessinées.

Gratuit.
Bar Sous les palmiers la plage (8, bd de Verdun), 19h.
Renseignements : 02 40 53 50 04 ou 06 31 32 78 83.

Saint-Nazaire

Exposition : Les métiers du numérique

La progression de la filière numérique, l’histoire de son langage, ses innovations et les profils de postes : quatre grands thèmes pour aborder la digitalisation dans la sphère de l’emploi. Saint-Nazaire, Maison de quartier de la Chesnaie (rue des Ajoncs).

Entrée libre.
Du 14 au 22 septembre.
Renseignements : 02 28 55 99 90.

Saint-Nazaire

Exposition : Le jeu vidéo de 1986 à 2015

De la console Atari 7800 des années 80 à la Playstation 3, cette exposition entièrement jouable présente l’évolution technologique de l’univers vidéo-ludique. Saint-Nazaire, médiathèque Etienne-Caux.

Entrée libre.
Du 14 au 23 septembre.
Renseignements : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Exposition : La tentative du dire

Projet collaboratif et artistique avec des élèves musiciens en situation de handicap du Conservatoire de Musique de Saint-Nazaire et des élèves de l’atelier Recherche multimédia de l’Ecole d’arts. Saint-Nazaire, Le Parvis (passage Henri- Soulas).

Entrée libre.
Du 20 au 23 septembre, de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Un concert sera donné le 20 septembre, à 18h, et le 23 septembre à 19h.
Renseignements : 02 40 22 51 23.

Saint-Nazaire

Exposition : Nouvelles de Veracruz

Nouvelles de Veracruz Florentine et Alexandre Lamarche-Ovize mêlent art et artisanat par des assemblages de références puisant à la fois dans le quotidien, la culture populaire, ou encore l’histoire de l’art. Sous couvert de formes innocentes tels des bouquets de fleurs, des scènes bucoliques ou des motifs décoratifs, ils explorent la pensée révolutionnaire et les formes qui l’incarnent : une chronique subversive sur la valeur du travail, la géopolitique et les liens essentiels entre écologie et philosophie. Avec comme toile de fond la fin du XIXe siècle, ils entremêlent plusieurs récits et croisent les visions utopiques de William Morris, père du socialisme anglais et fondateur du mouvement Arts & Crafts, et celles d’Elisée Reclus, géographe libertaire, acteur de la Commune. Saint-Nazaire, Le Grand Café (place des Quatre Z’Horloges).

Entrée libre.
Jusqu'au 24 septembre, le mardi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche, de 11h à 19h.
Renseignements : 02 44 73 44 00.

Saint-Nazaire

Connexions multiples

Lire la suite

Saint-Nazaire

Exposition : Tous différents, tous importants

Exposition réalisée par les membres du club photographique de Saint-Nazaire, qui témoigne des actions de théâtre de la Cie Banc Public avec la maison de retraite Galathéa, et la Maison de quartier d’Avalix entre 2016 et 2017. Saint-Nazaire, Maison de quartier d’Avalix (3, rue Calmette).

Entrée libre.
Jusqu’au 29 septembre.
Renseignements : 02 40 70 95 92.

Pornichet

Exposition : Patrimoine

“Les 140 ans de Notre-Dame-des-Dunes”, l’histoire racontée de cette chapelle de la paroisse Saint-Pierre-d’Escoublac devenue église de Pornichet. Pornichet, av. du Général de Gaulle.

Entrée libre.
Jusqu’au 30 septembre, du lundi au samedi de 10h à 16h.
Renseignements : 02 40 15 28 01
www.notredamedesdunes.com

Saint-Nazaire

Exposition : Little America, Saint-Nazaire 1917-1919

Little America, Saint-Nazaire 1917-1919.

Une exposition photographique à découvrir au fil des rues et des places : en grand format, 90 photos donnent à voir comment la Première Guerre mondiale, guerre d’abord logistique, tant humaine que matérielle, se traduit à Saint-Nazaire. Sélectionnées parmi plus de 1 300 clichés, elles sont issues des fonds patrimoniaux de l’Ecomusée – Musée de France.

Saint-Nazaire, centre-ville et front de mer.
Jusqu’au 1er octobre. Renseignements : 02 28 54 06 40.

Presqu'île

12e édition de L’art au gré des chapelles

Lire la suite

Saint-Nazaire

Vous, lui, moi, ici, là-bas

Lire la suite

Saint-Nazaire

Exposition : Voyages ordinaire

Voyage ordinaire

Carte blanche aux photographes Charles Freger, Ambroise Tézenas, Denis Dailleux et Jérôme Blin sur le thème du voyage à travers le monde. Proposée par l’association l’Art à l’Ouest.

Saint-Nazaire, sur 16 abribus de la ligne hélYce et à la Galerie des Franciscains (rue du Croisic).
Entrée libre. Jusqu’au 8 octobre. Renseignements : 02 40 47 37 06.

Saint-Nazaire

Exposition : La tentative du dire

Projet collaboratif et artistique avec des élèves musiciens en situation de handicap du Conservatoire de Musique de Saint-Nazaire et des élèves de l’atelier Recherche multimédia de l’Ecole d’arts. Saint-Nazaire, Le Parvis (passage Henri- Soulas).

Entrée libre.
Du 20 au 23 septembre, de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Un concert sera donné le 20 septembre, à 18h, et le 23 septembre à 19h.
Renseignements : 02 40 22 51 23.

Saint-Nazaire

Invitation rencontre La Coop du Coin

Le projet d'ouverture d'une super-épicerie coopérative et participative à Saint-Nazaire et sur la Presqu'île est lancé ! L'association des amies de la Coop du Coin, créée au mois de mai et qui porte ce projet, compte aujourd'hui 130 adhérents, dont la moitié s'investit activement depuis quelques semaines au sein de huit groupes de travail. Les attentes sont fortes, l'envie aussi !

Au programme :

-Tour de table pour recenser les projets.
-Discussion pour envisager les actions communes/complémentaires possibles.

Jeudi 14 septembre à 19h30.
A la maison des associations Agora 1901, 2 avenue Albert De Mun - 44600 Saint-Nazaire. - Salle 1.

Saint-Nazaire

Concert au Parvis

Performances sonores autour de “Tentative du dire“, projet collaboratif et artistique entre élèves musiciens en situation de handicap du Conservatoire de Saint-Nazaire et élèves de l’Ecole d’arts de Saint-Nazaire.

Gratuit.
Le Parvis (passage Henri-Soulas), 18h.
Renseignements : 02 40 22 51 23.

Saint-Nazaire

Conférence au VIP

“La petite histoire illustrée des musiques électroniques, de 1980 à nos jours“, par Guillaume Kosmicki, musicien, conférencier et auteur aux éditions Le mot et le reste. Un décryptage insolite des évolutions de la création sonore liées aux nouvelles technologies.

Gratuit.
Le Vip, 21h.
Renseignements : www.levip-saintnazaire.com

La Chapelle-des-Marais

Contes à la médiathèque

Toupti-Toupti, les aventures d’un petit bonhomme plein d’énergie narrées et chantées par Fabienne Morel. Un conte inspiré des Histoires de Tom Pouce racontées dans le monde, de Gilles Bizouerne (éditions Syros). A partir de 5 ans.

Gratuit, sur inscription.
Médiathèque Gaston-Leroux, 15h30.
Inscription : 02 40 42 42 00, mediathequecontact@lachapelledesmarais.fr

Trignac

Conte à la médiathèque

Quand le conte traditionnel rencontre les nouvelles technologies, l’histoire du Marchand de sable réveille les jeunes curiosités. Pour les 3/7 ans.

Gratuit, sur inscription.
Médiathèque, 16h.
Inscription : 02 40 90 32 66.

Saint-Nazaire

Croisière-découverte

“Saint-Nazaire sur mer” : un voyage de deux heures le long du littoral de Saint-Nazaire et dans l’estuaire.

Tarifs : 20 €, 18 € et 10 €.
RDV quai de Kribi, près de l’Ecomusée, au plus tard à 14h15 (départ à 14h30).
Réservation obligatoire : www.leportdetouslesvoyages.com
Renseignements : 02 28 54 06 40.

Saint-Nazaire

Conférence

“Le numérique et le visiteur” avec les professionnels de Saint-Nazaire Agglomération Tourisme, Christian Binelli, directeur des opérations Secutix France, et Jérémie Simon, directeur de Baludik : de la dématérialisation de la vente à la médiation des sites, le numérique renouvelle le rapport aux visiteurs. Comment et pourquoi en faire un allié de la relation entre le public et les lieux de visite ? Tout public.

Gratuit, sur inscription.
Escal’Atlantic, 16h30.
Inscription : 02 28 54 06 40, www.leportdetouslesvoyages.com

Saint-Nazaire

Littérature

Ouverture du Prix Fernand Pelloutier du Centre de Culture populaire, qui sélectionnera cette année des albums de bandes-dessinées.

Gratuit.
Bar Sous les palmiers la plage (8, bd de Verdun), 19h.
Renseignements : 02 40 53 50 04 ou 06 31 32 78 83.

Montoir-de-Bretagne

A la page dès le premier âge

Lire la suite

Saint-Nazaire

Conférence au Carré

“Quelle communication numérique publique et politique après les élections de 2017 ?“

Gratuit.
Le Carré, 36, av. de la République, 18h30.
Renseignements: www.sndigitalweek.com

Saint-Nazaire

Littérature

Rencontre avec Jean-Luc Bertini autour de son livre Amérique, des écrivains en liberté (éd. Albin Michel), à la fois récit de voyage, recueil de photographies d’art et série d’entretiens d’auteurs tels Jim Harrison, Donald Ray Pollock ou Laura Kasischke. Une nouvelle rencontre proposée par Auteur, lecteurs dans la ville.

Gratuit.
Le Garage (40, rue des Halles), 19h30.
Renseignements : auteurlecteurs.canalblog.com

Saint-Nazaire

Concert au Trou du fût

Sixième lune, groupe pop rock electro.

Gratuit.
Le Trou du fût (19, rue du 28-février-1943), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 21 88.

Saint-Nazaire

Concert

Le quartet manceau Django’s not dead, des fous amoureux de la musique manouche.

Gratuit.
Le Centre (Saint-Marc-sur-Mer), 22h.
Renseignements : 02 40 91 90 22, http://cafeconcert-lecentre.fr

Pornichet

Conférence à l'espace Camille-Flammarion

“Le soleil, une étoile en plein jour”, par Grain de ciel.

Gratuit.
Espace Camille-Flammarion, 20h30.
Renseignements : 06 03 81 12 27, www.grain-de-ciel.com

Saint-Nazaire

Contes à la médiathèque Etienne-Caux

P’tits Bouts, P’tits Contes, pour les 0-4 ans.

Gratuit.
Médiathèque Etienne-Caux, 10h30.
Inscription : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Conférence à la médiathèque Etienne-Caux

“L’homme dans l’usine du futur“ : quelle place tiendront encore les hommes et les femmes en 2025 quand 40 % des métiers actuels seront remplacés par des robots ?

Gratuit, sur inscription.
Médiathèque Etienne-Caux, 10h30.
Inscription : 02 44 73 45 60.

Saint-Nazaire

Concert au Parvis

Musique electro avec Alex Vaughn autour de l’exposition “Tentative du dire“.

Gratuit.
Le Parvis, passage Henri-Soulas, 19h.
Renseignements : 02 40 22 51 23.

Saint-Nazaire

Concert au Trou du fût

Buzz, groupe rock & blues.

Gratuit.
Le Trou du fût (19, rue du 28-février-1943), 20h30.
Renseignements : 02 40 22 21 88.

Saint-Nazaire

Concert au café Scott

Pink Flamingos, groupe punk-rock.

Gratuit.
Café Scott (53, av. de la République), 21h.
Renseignements : 09 70 31 31 00.

Saint-Nazaire

Concert au Phil'Good

Teen Spirit, qui reprend les standards de la légende grunge : Nirvana.

Gratuit.
Le Phil’Good (Saint-Marc-sur-Mer), 21h30.
Renseignements : 02 40 91 90 15.

Besné

Concert

Lancement de saison de l’Espace A Capella avec Manu (ancien du quatuor nantais Dolly), qui n’a rien perdu de ses années rock et, en première partie, Sunny Jars, qui n’hésite pas à marier les accents blues-rock à la soul et au funk.

Tarifs : 8 €, enfants (plus de 12 ans) 4 €, pass famille 20 €.
Espace A Capella, 20h.
Réservation : 02 40 01 30 13, virginie.leveque@besne.fr

Pornichet

Conférence

“L’euro survivra-t-il ?”, par Jean-Luc Basle, avec l’association Eclat.

Tarifs : 5 €, gratuit pour les adhérents.
Hôtel Ibis, 18h30.
Renseignements : 02 40 61 03 66, www.association-eclat.fr

Saint-Joachim

Conte

L’heure du conte numérique pour les enfants à partir de 6 ans.

Gratuit.
Médiathèque Louise-Michel, 10h30.
Renseignements : 02 40 61 69 22.

Saint-Malo-de-Guersac

Exposition : Peinture et sculptures

Expositions des oeuvres de Laurant Fallot.

Entrée libre.
Renseignement : 06 28 76 08 14.

Saint-Nazaire

Fête des étangs

L’Immaculée souffle les 100 bougies du Bois-Joalland .

Au programme :

- 12h : accueil avec la fanfare Pak et grand pique-nique.

- 14h15 : concert country de Sab & The Crazy et démonstration de danses par Boots Country.

- 16h/18h : Concert des Dock à Billy’s.

- Toute la journée : jeux avec le JOK’cœur, expositions “1917, les Américains à Saint-Nazaire”, de l’association Saint-Nazaire Histoire, “Dessine-moi un Sammy”, par les élèves de l’Ecole d’arts de Saint-Nazaire, et “1917, création du Bois-Joalland et matériel d’archive”, montée par la Maison de quartier de l’Immaculée.

Gratuit.
Place Fernand-Guérif (route du Bois-Joalland), à partir de 12h.
Renseignements : 02 51 10 11 20.

 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales