Briser le silence culturel

Publié le 10 octobre 2017

Entrée dans leurs oreilles, la langue se fait gestuelle. Rencontre avec les professionnellesn d’Idem Interprétation.

 Agathe Lacoste (à gauche) et Charlotte Lorin.En ce samedi matin, c’est l’heure du conte à la médiathèque Etienne-Caux. Enfants et parents sont confortablement installés dans l’attente de se faire raconter des histoires. Sauf que ce jour-là, la bibliothécaire du secteur Jeunesse n’est pas seule. A ses côtés, Charlotte Lorin se cale sur la voix de la conteuse pour en restituer les propos en langue des signes française (LSF). Ses mains, son visage, son corps tout entier se mettent en mouvement au rythme des mots. Dans le public, malentendants et entendants, petits et grands, regardent, écoutent et profitent ensemble du rendez-vous.

Cette animation est une des prestations que Charlotte Lorin et sa collègue Agathe Lacoste développent depuis octobre 2016 sur la région : « Après l’université de Rouen et un Master d’interprètes Français-LSF en poche, nous avons créé notre service de traduction sur Saint-Nazaire », expliquent-elles.

Un engagement professionnel doublé d’une volonté de repousser les frontières qui séparent encore trop souvent la communauté sourde du reste de la population : « Les personnes atteintes de surdité forment une minorité invisible, car sans caractéristique physique. Il en résulte inexorablement des manques en matière d’accessibilité », souligne Charlotte Lorin. « On recense environ 500 interprètes professionnels en France alors qu’il en faudrait six fois plus », relève Agathe Lacoste.

Ensemble, elles travaillent ainsi pour des particuliers et des professionnels, selon leurs besoins (cadre juridique, médical, administratif, scolaire, réunion d’entreprise…) et interviennent dans la sphère publique et sociale. Traduction en simultané de visites guidées, de conférences, de lectures, d’échanges divers et même les vœux du maire. Les jeunes femmes, audacieuses et particulièrement sensibles aux arts et à la culture, n’ont pas attendu qu’on vienne les chercher pour se frayer une voie sur ce terrain : « Dès le lancement d’Idem interprétation, nous nous sommes spontanément présentées à différentes structures dédiées à la culture pour qu’elles intègrent des adaptations bilingues à leur programmation. Au Théâtre, par exemple, on nous a d’abord confié la traduction de la visite organisée pour les Journées du Patrimoine. Aujourd’hui, nous avons la chance de traduire la rencontre qui suivra le spectacle Dormir 100 ans*. » Et ça ne s’arrête pas là ! Quand le Grand Café les sollicite à chacune de ses nouvelles expositions pour une médiation artistique signée, la médiathèque, elle, les a intégrées à plusieurs séances de contes et, grâce à un partenariat avec la Mission handicap de la Ville de Saint-Nazaire, à un cycle de conférences**.

Mais attention, ne s’improvise pas interprète qui veut : « En plus de la maîtrise parfaite de la langue des signes, ses registres, sa grammaire et ses nuances, notre métier répond à une déontologie spécifique. Il nécessite une capacité d’adaptation aux publics et aux situations, et demande l’acquisition de connaissances particulières », insiste le binôme, qui planche déjà sur la subtilité des vins de Bordeaux pour un atelier d’œnologie à Guérande ou encore sur les crimes en séries, thème d’une future conférence à Saint-Nazaire…

Nathalie Ricordeau

* Dormir 100 ans, spectacle suivi d’une rencontre traduite avec les artistes. Mercredi 11 octobre, 19h30, au Théâtre.

** Les prochains rendez-vous à la médiathèque Etienne-Caux : Heure du conte du 18 novembre et conférence Partage ta science sur les crimes en séries le 25 novembre.

Idem Interprétation : L’Ouvre-Boîtes44, au 1, bd Paul-Leferme, Saint-Nazaire.
Renseignements : 07 69 10 64 73, idem.interpretes@gmail.com,
www.idem-interpretation.com

 

Côté association, Presqu’île Rencont’Sourds à Saint-Nazaire organise des échanges pour les parents d’enfants sourds, des sorties culturelles et des visites avec guide en LSF ainsi que diverses animations tous publics. Prochain RDV : une conférence animée par Noémie Churlet de Média PI, un projet qui réinvente les formats journalistiques pour enrichir le contenu de l’information accessible aux personnes sourdes.
Samedi 14 octobre, 13h30, salle Esat Arta (5, rue Gustave-Eiffel), Saint-Nazaire.
Gratuit. Renseignements : page Facebook.

 

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales