Une coloc pas comme les autres

Publié le 05 décembre 2017

Trois colocations solidaires dans les logements sociaux des quartiers Chesnaie et Bouletterie permettent à des jeunes de s’engager en faveur de l’interculturalité, du développement durable et de la jeunesse.

Depuis plus d’un an, l’Afev (voir encadré) a lancé des Kolocations à projets solidaires : les Kaps. Elles regroupent chacune trois jeunes âgés de 17 à 30 ans, étudiants ou travailleurs, d’horizon et d’origine variés. En échange d’un loyer modéré, les colocataires (ou Kapseurs) s’attachent à créer du lien dans leur immeuble et dans les cages d’escaliers voisines.
En septembre dernier, l’Afev faisait sa 2e rentrée à Saint-Nazaire. « Sur neuf Kapseurs recrutés cette année, quatre étaient déjà présents dans ces colocations l’année dernière », explique Marion Lymes, chargée de développement local à l’Afev. C’est le cas de Karl et Valentin, 25 et 24 ans, travaillant dans l’aéronautique et vivant en coloc au cœur de la Bouletterie depuis 2016.

Motivation et formation
Grâce à un partenariat avec la Silène, trois appartements sont exceptionnellement loués en colocation pour un loyer modéré. « En plus des échanges d’expérience entre anciens et nouveaux Kapseurs, l’Afev les forme à la méthodologie de projet et aux outils de participation citoyenne. » Ils rencontrent ainsi des acteurs locaux comme des associations ou les Maisons de quartier. Selon Marion Lymes, « l’esprit d’ouverture et d’entraide est essentiel. Si la coloc se passe bien, elle pourra rayonner dans le quartier ».

La solidarité pour lutter contre la solitude
Chacune des trois Kaps développe des projets liés à la culture et l’interculturalité, la récupération et le recyclage, ou la jeunesse. « L’objectif n’est pas de révolutionner le quartier, rassure Marion Lymes, on ne veut pas mettre cette pression. Ce sont également tous les temps informels de voisinage qui sont précieux et difficiles à valoriser. »
L’année dernière, plusieurs projets ont émergé de ces Kaps : une soirée astronomie, la construction participative d’une fresque par les enfants autour de la valorisation de déchets. Pour se faire connaître, un vélo-café sort de temps en temps pour proposer une boisson chaude et un temps de rencontre bienveillante. « Cela crée de super liens, raconte Karl, on discute aussi bien avec Nicole qui a vu évoluer le quartier depuis quarante ans qu’avec des enfants arrivés en France depuis peu. »

Emmanuel Lemoine

Pour contacter l’Afev : 06 46 06 27 91, saintnazaire@afev.org
Site Web : www.afev.org ou la page Facebook

L’AFEV : LE PETITE GRAINE ÉDUCATIVE
L’Afev (Association de la fondation étudiante pour la ville) est une association étudiante présente dans 48 villes de France, dont l’objectif est de lutter contre les inégalités et de développer l’accès à l’éducation pour tous. A Saint-Nazaire, 30 étudiants consacrent deux heures par semaine à l’accompagnement d’un jeune en difficulté scolaire ou sociale dans l’objectif de faciliter l’accès des collégiens et lycéens à l’enseignement supérieur.

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales