Le portrait d'Iris

Publié le 12 September 2017

Corinne Reignier était connue sur la Presqu’île pour sa peinture et ses illustrations. La voici qui sort un premier roman, Le portrait d’Iris, une histoire rocambolesque sur fond d’Années folles. L’auteur y manie la plume comme elle tient son pinceau, jouant avec les couleurs et la netteté des lignes. Avec pour décor les riches villas bauloises, elle découpe avec délicatesse les profils de ses personnages, tout au service d’une intrigue policière où les femmes sont belles, les hommes élégants, les dents acérées sous les sourires amènes. Les secrets les plus sombres y côtoient les sautoirs de perles, les aviateurs les comtesses russes et les voitures anglaises…

Un brin de daïquiri, une goutte d’eau de seltz, un parfum de cocktail disparu où Agatha Christie chercherait à rencontrer Scott Fitzgerald : un agréable petit roman.

Mireille Peña

Le portrait d’Iris, édition du Traict, 18 €. En vente dans toutes les librairies de la région. Dédicace au Pré vert vendredi 15 septembre (30, rue du Maine), à Saint-Nazaire, de 16h à 19h.

 
 
 
Saint-Nazaire associations tous droits réservés 2010 - Mentions légales