Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 16 oct. 2018 Associations # Saint-Nazaire # Trignac

Accueillir des compagnons avant l’hiver

Emmaüs44 Saint-Nazaire remet en état une ancienne maison d’instituteurs à Trignac pour y recevoir cinq nouveaux compagnonnes et compagnons avant l’hiver.

Avec l’arrivée de l’hiver, « on frappe à notre porte », constate Martine Pellerin, présidente d’Emmaüs44 Saint-Nazaire. L’association se porte bien, ses activités sont en constante progression, elle aimerait donc pouvoir recevoir cinq nouveaux compagnonnes et compagnons d’ici le mois de décembre. Cela signifierait plus de vingt personnes accueillies à Emmaüs44 Saint-Nazaire. Mais, pour cela, il lui faut davantage de place. C’est pourquoi une convention d’occupation contre travaux d’une durée de cinq ans a été signée fin septembre avec la Mairie de Trignac concernant un logement situé au 1, rue Jean-Jaurès. « C’est une ancienne maison d’instituteurs* ancrée dans le patrimoine de la Ville, à côté de l’école. Elle nécessite des travaux qu’Emmaüs effectuera pour offrir un habitat décent aux futurs compagnonnes et compagnons. Le montant des travaux sera déduit du loyer », explique Martine Pellerin.

Le projet d’acquisition d’un bâtiment dans la zone d’Herbins n’est, quant à lui, plus d’actualité. « Après une enquête environnementale, il a été découvert que des oiseaux nicheurs y vivaient. » Emmaüs44 Saint-Nazaire serait en négociation pour l’achat d’un ancien laboratoire pharmaceutique : un bâtiment sur deux étages avec un terrain de quatre hectares dans la Zone de Brais. « Dans les prochaines années, nous espérons pouvoir accueillir une quarantaine de compagnonnes et compagnons. »

* La Convention du 12 décembre 1792 stipule que les instituteurs d’écoles publiques soient logés aux frais de la commune. Les lois du 30 octobre 1886 et du 19 juillet 1889 mettent en place une indemnité représentative de logement due par la commune.

Partager votre avis