Retour à la liste de la catégorie Associations
sam. 13 oct. 2018 - sam. 20 oct. 2018 Associations # Saint-Nazaire

Désintox numérique

Du 13 au 20 octobre, la semaine 100/Sans écrans à Saint-Nazaire diffuse son programme sur le thème “Enfin libre !”.
De quoi remettre télévisions, smartphones, ordinateurs et tablettes à leur juste place.

A la maison, dans la rue, au travail, dans les transports en commun… les écrans se sont imposés comme des outils inhérents à la vie quotidienne, nous conduisant parfois au comportement addictif. « En France, la consultation moyenne du smartphone est de 250 par jour », indique Emmanuel Lemoine, de l’association d’éducation aux médias Les Pieds dans le PAF qui organise la Semaine 100/Sans écrans. Un chiffre qui souligne la démesure de nos utilisations, à l’instar de l’ampleur que prend la promotion du “Tout numérique” dans la société : « Aujourd’hui, il est devenu compliqué de faire de simples démarches administratives si on ne possède pas ou ne maîtrise pas Internet. Paradoxalement, cet usage d’écrans connectés rendu quasi indispensable est une mine de données personnelles que nous laissons sur la Toile sans en avoir conscience, c’est aussi de plus en plus de contenus formatés et orientés selon notre profil. » D’où la nécessité de faire le point sur notre rapport aux écrans, voire de tenter le sevrage total.

///// RETROUVER SA LIBERTÉ /////

« Que l’on ne se méprenne pas, la semaine 100/Sans écrans n’est pas technophobe. Elle invite juste à mieux comprendre le fonctionnement de la Toile et les conséquences de nos usages, à aiguiser notre sens critique, décrypter l’information, mais également à découvrir des logiciels libres et des productions indépendantes », souligne Emmanuel Lemoine. Et cette année, c’est la liberté d’expressions, d’usages et de savoirs qui est mise à l’honneur à travers challenge, projections-débats, rencontres, ateliers pratiques et divertissement pur. « Le programme a été construit en partenariat avec des associations et des collectifs militants dont les intervenants ont chacun leur spécialité*. Les animations se veulent accessibles à tous et nous espérons toucher davantage de jeunes, ceux qui sont nés avec une télécommande ou un téléphone dans la main et qui, pourtant, ignorent les conséquences de leur navigation et le potentiel d’applications et de programmes alternatifs qui s’offrent à eux. »

///// LA PLAYLIST /////

La Semaine 100/Sans écrans s’ouvrira donc ce samedi 13 octobre à 15h au café Sous les palmiers la plage, avec un défi pour le moins audacieux : celui d’expérimenter une semaine entière sans utilisation d’écrans (avec aménagement possible pour raison professionnelle). Les valeureux participants devront ainsi remplir un carnet de bord relatant leur vécu et relever quelques challenges, comme celui de se rendre sans GPS à une adresse donnée ou celui de confectionner un plat inconnu sans avoir recours à Internet pour en connaître la recette. Ils seront suivis et filmés au jour le jour par des animateurs des Pieds dans le PAF, et leur aventure fera l’objet d’une restitution publique le 20 octobre, aux Abeilles.

Sans aller aussi loin dans cette mobilisation 100/Sans écrans, plusieurs rendez-vous ponctueront la semaine, parmi lesquels une projection-débat en hommage à l’univers décalé de l’émission Groland (le 16, au Café Scott), un atelier d’écoute et d’écriture autour de la création radiophonique (le 17, Au Pré vert), une rencontre littéraire sur l’édition indépendante en présence d’auteurs, éditeurs et libraires (le 18, à la librairie L’Embarcadère), une projection-débat autour du film-documentaire  Nothing to Hide qui aborde la surveillance de masse, son acceptation par la population et ses conséquences (le 19, à La Source), sans oublier un village multimédia suivi d’une soirée conférence musicale et mix, le samedi 20 octobre aux Abeilles.

* Acrimed, Snalis, Nâga, La Horde des Sentiers Battus, le Vlipp, Kodcast, Le Bruitagène, Kaani Films, TV Bruits.

Partager votre avis