Retour à la liste de la catégorie Associations
sam. 10 nov. 2018 - dim. 18 nov. 2018 Associations # Montoir-de-Bretagne

La Comédie Buissonnière, 30 ans de divertissement

Pour ses 30 ans, la Comédie Buissonnière met en scène “Tiercé gagnant”, de John Chapman, et se produira lors de cinq représentations à Montoir-de-Bretagne.

Quand il a monté ce projet, Jean Beaujard n’aurait jamais imaginé que cela puisse aller si loin : depuis trente ans, 183 représentations et plus de 70 personnes mobilisées, et en 2017, un millier de spectateurs pour cinq représentations. « A l’époque, j’ai lancé l’idée en tant que parent d’élèves de l’école Saint-Etienne de Montoir. A la sortie des classes, je sollicitais les autres parents d’élèves pour créer une troupe de théâtre », se souvient-il. C’est ainsi qu’est née la Comédie Buissonnière, devenue la section théâtre de l’association La Stéphanoise en 1992.

La première pièce de la troupe d’acteurs amateurs adultes, Ne coupez pas mes arbres, de Marc-Gilbert Sauvajon, a été jouée deux fois en janvier 1989 dans la salle Bonne-Fontaine, « une très belle salle qui offre de bonnes conditions de représentation ». Depuis 1994, des séances sont également organisées à l’Espace Renaissance de Donges. « Nous avons été la première troupe amateur à être programmée dans cette salle. Cela a démarré avec A vos souhaits, de Pierre Chesnot. »

En 1995, les enfants ont rejoint l’aventure avec une création, Vacances je vous aime, et en 1999, tous les âges ont été rassemblés dans une autre création intitulée XXe siècle tournons la page : « On y retraçait les moments phares de ce siècle avec de la chanson, des extraits de films comme le Dictateur de Chaplin ou Hôtel du Nord de Marcel Carné, des sketches… Nous étions 35 sur scène ! »

Depuis trente ans, certains sont toujours là, comme Gilbert Mahé qui met son savoir-faire au service de la troupe en concevant les décors. « Je le dis souvent : nous sommes des amateurs qui jouons dans des décors de professionnels ! », s’enthousiasme Jean Beaujard. Les décors peuvent en effet atteindre 3,50 mètres de hauteur… participant ainsi au succès des représentations.


“L’Amour sur un plateau” d’Isabelle Mergault, jouée par la Comédie Buissonnière en 2017.

« C’est une mise en scène collective où chacun apporte ses idées. Avec la comédie, on peut traiter de nombreux sujets : dans Squat, de Jean-Marie Chevret, il était question de racisme, dans Topaze, de Marcel Pagnol, nous avons abordé l’affairisme et avec la pièce d’Isabelle Mergault, L’Amour sur un plateau, il s’agissait d’une satire de la télé réalité. »

Cette année, pour fêter ses 30 ans, la Comédie Buissonnière interprétera Tiercé gagnant, comédie burlesque de John Chapman. Elle sera jouée lors de cinq séances par dix acteurs amateurs de la troupe. Un diaporama présentera les comédiens et, dans le hall, pour se remémorer les souvenirs, des photographies et affiches seront exposées.

Partager votre avis