Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 22 janv. 2019 Associations # Saint-Nazaire

« Une véritable campagne de communication »

Invitée par Saint-Nazaire Associations, la plateforme de paiement en ligne pour les associations HelloAsso animera ce mardi 22 janvier une conférence sur le financement participatif. Rencontre avec Laura Micheneau, coordinatrice Grand Ouest.

Laura Micheneau.

Estuaire. Quels sont les avantages du financement participatif pour une association ?
Laura Micheneau. Le financement participatif est une façon de diversifier ses sources de financement : il est complémentaire aux autres moyens de financement, peut pallier une baisse de subvention et peut être une alternative à l’emprunt bancaire. Ce mode de financement est rapide car une campagne dure entre un et trois mois, et peut être un argument pour faire financer un projet car la réussite d’une campagne peut donner de la crédibilité auprès d’autres financeurs potentiels. Enfin, c’est une façon d’ouvrir son projet à de nouveaux cercles, c’est une véritable campagne de communication !

Comment est perçu cet outil dans le milieu associatif ?
Il a bonne presse auprès des associations, qui peuvent toutefois avoir besoin d’être formées afin de connaître les bonnes pratiques pour préparer et animer une campagne. En 2018, près de 2 000 associations ont lancé une campagne sur HelloAsso, dont 128 en Pays de la Loire. Le total des montants collectés dans la région s’élève à 181 713 euros. Depuis la création de HelloAsso en 2009, plus de 100 millions d’euros ont été collectés par les associations au niveau national.

Quel est le cadre légal à respecter ?
Tout organisme faisant un appel à don en ligne doit déposer une demande d’autorisation d’appel à générosité du public auprès de la préfecture de son siège social en précisant les objectifs, les moyens mis en œuvre et l’affectation prévisionnelle des sommes collectées. Cette démarche engage à publier annuellement un compte d’emploi des ressources collectées précisant notamment l’affectation des dons par type de dépenses, consultable en libre accès à l’adresse du siège social par tout adhérent, donateur et par l’administration.

Y a-t-il des difficultés dans ce type de financement ?
Il faut avoir conscience qu’une telle campagne est un vrai marathon. Cela demande du temps, de l’énergie et une bonne organisation. Il est important de bien définir l’objectif de la collecte : il doit correspondre au projet, au plan de financement, mais, surtout, il doit être atteignable.

Quelles sont les limites du financement participatif ?
Tous les projets ne correspondent pas à ce mode de financement : pour qu’ils s’engagent, les contributeurs doivent y voir un intérêt, en comprendre l’impact. Bien préparer en amont sa campagne en présentant de manière claire le projet et l’utilisation des fonds issus de la collecte est essentiel pour que le financement participatif, même s’il n’atteint pas son objectif, ait un impact positif sur l’image de l’association.

Partager votre avis