Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 12 févr. 2019 Associations # Saint-Nazaire

Un café et un théâtre, en toute intimité

La P’tite Scène des Halles ouvre à Saint-Nazaire : enfin un lieu d’accueil pour les petites formes théâtrales.

Sandrine Pinon et Véronique Teigné en plein chantier.

Les Maraîchers, un petit café de quartier près des halles centrales de Saint-Nazaire. Hors ses fidèles habitués, peu de gens le remarquaient. Voilà, une page se tourne aujourd’hui, le propriétaire ayant décidé de profiter de sa retraite après dix-huit années derrière son zinc. Et une nouvelle histoire s’ouvre avec la reprise du lieu par Sandrine Pinon et Véronique Teigné. Si une seule d’entre elles a l’expérience de la gestion d’un bar – Véronique Teigné a tenu durant l’été 2017 le Radio bar sur la plage de Saint-Nazaire –, toutes deux sont désireuses de convivialité et férues de théâtre.

« La P’tite Scène des Halles ne sera pas un café-théâtre, mais un café ET un théâtre. Un café de quartier, que nous souhaitons vivant et agréable, avec par exemple des dégustations de produits du marché le dimanche midi, des petits concerts de jazz, classiques ou de chansons françaises le dimanche après-midi », explique Sandrine Pinon. « Saint-Nazaire voit s’ouvrir de plus en plus de cafés qui accueillent des concerts, et c’est une bonne chose. Mais nous ne pouvons que constater un vide quant à l’accueil de petites formes théâtrales. Nous avons voulu offrir un espace capable de recevoir des spectacles intimistes et toutes sortes de compagnies du territoire, professionnelles et d’amateurs, connues ou inconnues. La preuve de ce manque est le nombre de compagnies qui ont déjà pris contact avec nous », continue Véronique Teigné.

Et les deux associées d’insister : « Il n’est pas question que le théâtre soit une simple animation pendant que les clients prennent un verre, mais une vraie proposition respectueuse. Le café s’arrêtera durant les représentations de fin de semaine pour que seul le spectacle soit à l’honneur, avec une bonne qualité d’écoute. »

Un véritable accueil

D’une jauge d’une cinquantaine de personnes, la P’tite Scène des Halles est équipée d’une scène fixe de 5,70 sur 2,20 m, d’un rideau de fond pouvant mener à des petites coulisses et d’un portant de projecteurs. « Un confort simple, mais réel », se félicite Véronique Teigné.

Côté programmation, est d’ores et déjà prévue une ouverture avec l’extravagant duo féminin nantais Lisbeth et Lisbeth, de la Cie le Gestuaire. Suivront Les Simones (Les Glorieuses) et la Cie nazairienne la Boîte à sardines. « Nous sommes ouvertes à des formes éclectiques, des lectures, des conférences gesticulées, au concept du Livre imaginaire créé par Joël Kerouanton… Nous souhaitons également attirer des jeunes. Notre seul objectif est la qualité et la variété. La proximité aussi, avec la possibilité d’échanger simplement avec les comédiens à l’issue des spectacles. »

Un nouveau lieu, un nouvel esprit, peut-être aussi une pépinière de talents locaux. « Nous envisageons d’ailleurs de monter une association pour la programmation. Pour nous donner plus de force et de liberté », conclut  Sandrine Pinon.

A suivre.

Partager votre avis