Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 05 mars 2019 Associations # Saint-Nazaire

Une écoute pour faciliter la parole

Pour toutes les questions autour de la sexualité et des sexualités, l’association le Planning familial 44 ouvre sa porte à tous et part au contact des publics.

Dominique Labarre (à droite) du PF 44 tient des permanences les lundis et mercredis.

C’est un combat au quotidien et la journée pour les droits des femmes est là pour le rappeler. Ce 8 mars, le Planning familial 44 (PF 44) et F’Lutte-Femmes en lutte donnent rendez-vous à l’esplanade des Droits de l’Homme à Saint-Nazaire pour débattre sur le sexisme, la condition des femmes dans la société…

« Cela fait deux ans que l’on mutualise cette action avec F’Lutte, un collectif sans étiquette politique ni syndicale », précise Dominique Labarre, conseillère-animatrice de l’association dont l’antenne nazairienne a déménagé en octobre 2018.

Dans ces nouveaux locaux partagés avec la Maison des adolescents, elle tient des permanences les lundis et mercredis pour répondre aux questions de tous les publics. « J’ai remarqué que les jeunes filles sont souvent accompagnées de leur copain alors que ce n’est pas le cas des femmes de 35-40 ans. Les garçons s’impliquent davantage, que ce soit pour le choix de la contraception ou lors d’une grossesse non désirée. C’est plutôt très optimiste ! », se réjouit Dominique Labarre dont le rôle est d’informer et de sensibiliser sur ces sujets intimes.

Elle rappelle aussi que les sages-femmes sont habilitées à mener des consultations gynécologiques ou encore que les préservatifs masculins peuvent être prescrits sur ordonnance depuis fin 2018 et donc remboursés par la sécurité sociale. « Le Planning familial peut aussi délivrer un test de grossesse, une contraception d’urgence et peut prendre rendez-vous auprès du Centre de planification et d’éducation familiale, la seule structure à Saint-Nazaire à procéder aux interruptions volontaires de grossesse et avec laquelle nous travaillons en partenariat. » En 2018, près de 4 300 entretiens ont été réalisés en Loire-Atlantique par des conseillères conjugales et familiales du PF 44, dont 1 750 concernaient la contraception, 580 les infections sexuellement transmissibles, 400 les IVG et 150 les violences.

Hormis les permanences, Dominique Labarre, en binôme avec un bénévole, intervient dans des collèges, lycées, Esat, IME… « Parfois, les garçons me disent : “c’est pas simple de vouloir draguer” ! Draguer, ce n’est pas mettre une main aux fesses, par exemple. Il y a une prise de conscience à ce niveau-là et les jeunes apprennent à communiquer autrement. » Grâce à quatre sages-femmes libérales, l’antenne nazairienne du PF 44 relance les consultations gynécologiques dès le lundi 1er avril et pense déjà à d’autres projets : déployer un catalogue de formations destinées aux professionnels et aller à la rencontre des personnes. « Je suis bénévole de l’association A vos soins et j’interviens de temps en temps dans le camion le Marsoins. J’aimerais développer ce “aller vers” au sein du Planning familial car ce n’est pas facile pour tout le monde de pousser la porte d’une telle structure. »

Partager votre avis