Retour à la liste de la catégorie Associations
sam. 11 mai 2019 - dim. 26 mai 2019 Associations # Saint-Nazaire

Sensibiliser le grand public au commerce équitable

Arnaud Le Goff, qui a repris la ferme des Petites-Mottes, ancienne exploitation laitière de 3 hectares à l’Immaculée, dans le cadre du Périmètre de protection d’espaces agricoles et naturels périurbains (Pean).

Arnaud Le Goff, qui a repris la ferme des Petites-Mottes, ancienne exploitation laitière de 3 hectares à l’Immaculée, dans le cadre du Périmètre de protection d’espaces agricoles et naturels périurbains (Pean).

La première reconnaissance internationale du commerce équitable par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement remonte à l’année 1964. S’il a trop longtemps été cantonné à des mouvements militants considérés comme doux rêveurs, “gauchistes” ou “bobo”, il n’a cependant cessé de prendre de l’ampleur dans les prises de conscience et les actes. Avec une date notoire, 2014, année où il n’a plus été réservé aux relations avec les pays en développement et s’est étendu à tous les producteurs, dont les français, avec la loi Economie sociale et solidaire. Un mouvement indissociable du développement durable qui intègre les conditions de production et des salaires justes pour les paysans, la préservation et le développement des terres agricoles, les modes de production résilients. Ne dissociant pas écologie, lutte contre la pauvreté et justice sociale, il privilégie les circuits courts, le maintien du tissu économique rural et l’opportunité de développement de filières porteuses.

La Quinzaine du Commerce équitable, travail d’information et de pédagogie auprès du grand public, a quant à elle été lancée en 2001 par la Plate-Forme pour le Commerce équitable, devenue Commerce Equitable France. Saint-Nazaire la rejoindra en 2005 sous l’impulsion d’Artisans du monde. Elle est maintenant portée dans la ville par le Conseil nazairien du Commerce équitable qui réunit des partenaires comme la Coop du coin, Attac, la Socali-Marché paysan, les Acape*, la municipalité à travers la conseillère Sarah Trichet-Allaire et évidemment Artisans du monde, le tout coordonné par Saint-Nazaire Associations.

Cette année, le Conseil favorise les rencontres avec une présence sur le marché de Saint-Marc ce dimanche 12 mai, puis sur celui des Halles dimanche 26 mai. Le public pourra venir y échanger et partager ses expériences avec les acteurs locaux. Et pour permettre une (re)découverte ludique de certains de ces acteurs, il organise, à partir du 12 mai, un quizz*, sorte de jeu de piste menant à six lieux de la ville, avec un prix à gagner : un panier de produits… équitables, bien sûr. Le mercredi 15 mai, c’est la ferme des Petites-Mottes qui ouvrira ses portes aux visiteurs, accueillis par le jeune agriculteur qui y relance la culture maraîchère pour vendre sans intermédiaire ou dans des boutiques comme la Coop du Coin.

Et pour aller plus loin dans l’information, ce sont trois expositions tout public, des ateliers et une gratiféria 100 % bio qui seront proposés (à retrouver dans le fil de notre rubrique Activités).

Quinze jours de mobilisation citoyenne où le consommateur pourra avancer sur le chemin du consom’acteur. 

Demandez l’programme !

* Liste des producteurs locaux Acape

** Quizz à disposition à l’accueil de la Maison des associations et dans les boutiques d’Artisans du monde, de la Socali, de la Coop du coin, du Pré vert, de Raconte-moi un vélo et dans les points de distribution des Acape.

 

///// LES CHIFFRES /////

Le commerce équitable “Origine France” sur l’ensemble du territoire en 2017 c’est : 18 % de croissance des ventes (entre 2016 et 2017), 323 millions de ventes aux consommateurs, 4 795 producteurs et productrices impliqués.
En 2018, 1 110 boutiques spécialisées, 450 associations, 74 collectivités et 26 institutions ont rejoint le mouvement.

Partager votre avis