Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 23 avril 2019 Associations # Saint-André-des-Eaux

Une histoire derrière les façades

En deux ans, la jeune association Histoire locale et Patrimoine Saint-André-des-Eaux a déjà mis en place deux expositions, en prépare une troisième et édite un livre à 1 500 exemplaires. Son objectif : donner sens au patrimoine.

Que cachent les bâtiments de Saint-André-des-Eaux ? Un passé que l’association Histoire locale et Patrimoine s’attèle à faire revivre depuis deux ans. Quelques mois après sa création en janvier 2017, l’association a mis en place sa première exposition intitulée “Saint-André-
des-Eaux : hier et aujourd’hui”. Pour la construire, ses membres ont rencontré les anciens de la commune, ont consulté les archives municipales et départementales, récupéré des cartes postales et journaux d’époque… « A travers cette exposition, les Andréanais ont pu retrouver les paysages de leur jeunesse, et les nouveaux arrivants ont ainsi découvert une partie de l’histoire de leur commune, affirme Alain Papot, président de l’association. La volonté de notre association est de collecter les informations pour que la mémoire de Saint-
André-des-Eaux perdure et vive : derrière un endroit, il y a toujours un vécu.
»

Un an après, en novembre 2018, Histoire locale et Patrimoine propose une nouvelle exposition, cette fois-ci centrée sur la Première Guerre mondiale. Une façon de ne pas laisser tomber dans l’oubli ces 420 mobilisés « sur environ 1 300 habitants ».

« En nous confiant des documents, comme des carnets intimes, certains descendants ont appris un pan de vie qu’ils ne connaissaient pas de leur grand-père ou arrière-grand-père », confie Michel Haspot, membre de l’association.

Pour la troisième exposition, en novembre 2019, l’association aujourd’hui composée de 22 adhérents s’intéressera aux écoles. Et une autre idée a déjà mûri dans la tête du président, celle de parler de l’évolution des bistrots passés d’une dizaine à deux aujourd’hui. Mais, avant cela, les membres de l’association ont souhaité transformer leur première exposition en livre « au vu du succès qu’elle a rencontré puisque nous avons joué les prolongations, et dans le but de donner accès plus facilement et plus librement à cette documentation ». L’ouvrage éponyme reprend ainsi la structure de l’exposition avec le découpage en thématiques (le golf, les écoles, la mairie, La Poste, les festivités…) et sera enrichi de nouvelles photographies et informations rédigées par les bénévoles. « Il est bientôt fini
et sera disponible en septembre prochain.
»

Livre à la main, les balades à Saint-André -des-Eaux auront un autre sens…
En regardant la mairie on imaginera l’ancienne église, face aux salles Anne-de-Bretagne on retournera en enfance dans la cour de l’école, et on s’autorisera un détour devant la chapelle du manoir de la Ville-Savary où est enterré Gabriel Le Bras, juriste, professeur à l’Institut d’études politiques de Paris et conseiller du ministère des Affaires étrangères pour les affaires religieuses entre 1946 et 1970, dont les témoignages écrits ponctuent cet ouvrage de 150 pages.

Partager votre avis