Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 07 janv. 2020 Associations # Pornichet

Du temps pour les aidants

Depuis 1998, l’Alfa répit soutient les aidants familiaux en leur proposant des services pour faciliter leur quotidien.

>> Véronique Mallard, directrice de l’Alfa répit.

« C’est assez rare qu’un aidant vienne nous voir pour nous parler de lui et de ses problématiques. Il vient pour le proche. Alors, lors de l’entretien, on discute jusqu’au moment où je demande : “Et vous, comment allez-vous ?” », explique
Véronique Mallard, directrice de l’Alfa répit depuis 2008 et membre du groupe de travail qui l’a constitué en 1998 sous l’impulsion de Sœur Marie-Thérèse Judic. « Cette Sœur de la congrégation de Saint-Gildas-des-Bois cherchait à travailler sur l’accompagnement des personnes ayant des troubles cognitifs, notamment liés à la maladie d’Alzheimer. C’était assez novateur car à cette époque, on parlait peu de ce sujet. Tout de suite, elle a ouvert cette réflexion au-delà de la sphère religieuse en intégrant des partenaires du territoire. L’association a donc toujours été laïque. »

L’Alfa répit – dont le nom Alzheimer famille répit est devenu cette année Accompagnement lien famille répit – est donc une association d’accompagnement des aidants soutenue par la Ville de Pornichet et l’Agence régionale de santé : elle travaille à faire reconnaître ce statut, à informer les aidants sur leurs droits*, leur permettre de prendre du recul par rapport à leur quotidien, de trouver des conseils…

« Certaines personnes nous appellent simplement pour avoir des informations, d’autres pour qu’on les aide à faire face à un problème ponctuel, comme l’annonce d’une prise en charge en maison de retraite. »


Trois services pour différents besoins

Au quotidien, les onze salariés (psychologue, ergothérapeute, infirmier, accompagnateur éducatif et social, agent d’accueil, chauffeur) et la quarantaine de bénévoles proposent des ateliers adaptés pour les personnes en situation de dépendance ou de handicap et un moment de détente pour les aidants à la Halte répit “Au temps pour moi” de Pornichet. L’association a également développé un accueil de jour de quinze places à Drefféac et un Relais des aidants qui intervient sur le nord-ouest du département. « On s’adapte aux besoins de chacun. Nous travaillons en synergie avec d’autres structures comme Apei 44, Ouest 44 et l’ADMR, avec lesquelles nous sommes en train de mettre en place un service de relayage à domicile entre trente-six heures et six jours consécutifs afin de remplacer l’aidant dans son quotidien. Trois personnes ont déjà été formées, nous espérons lancer l’expérimentation courant 2020. » 

*En 2015, création d’un droit au répit pour les aidants familiaux.

 


SPECTACLE

Comme une ritournelle, une pièce émouvante sur la maladie d’Alzheimer, écrite et mise en scène par Aurélien Jumelais et interprétée par l’association En mémoire d’eux, au profit de l’Alfa répit, samedi 11 janvier, 20h30, à la salle Krafft de La Chapelle-des-Marais. La représentation sera suivie d’un débat.
Tarif : 10 €.
Réservation : 06 70 60 33 71, enmemoiredeux@gmail.com


 

Partager votre avis