Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 19 mai 2020 Associations

Marraine & Vous : des liens pour se reconstruire

L’Association met en contact des mères isolées et des familles volontaires qui les aideront à traverser les moments difficiles. Ensemble.

Le confinement a mis en exergue les conséquences parfois dramatiques de l’isolement. Or, certaines familles monoparentales vivent déjà cette situation au quotidien. «  Nous accompagnons des mères de jeunes enfants de moins de 6 ans qui sont en rupture de liens familiaux et sociaux », rapporte Christine Daniel, coordinatrice de l’association Marraine & Vous*. « Ces femmes seules se retrouvent parfois désemparées face à l’éducation de leurs enfants, ayant peu de proches avec qui échanger sur leurs vies de mère, leurs questions, leurs joies et leurs peines… » L’association leur permet donc d’être soutenues par des familles « sensibles aux problématiques éducatives » et pouvant partager un « cadre plus apaisé ».

« Elles reprennent ainsi confiance, elles essaient d’avoir une meilleure estime d’elles-mêmes, souligne Christine Daniel. Certaines ont un déclic, renouent des liens et se remettent à chercher un travail. »

Pour les familles marraines, c’est souvent la découverte de réalités auxquelles elles ne s’attendaient pas. Comme pour ce couple nazairien qui a découvert la situation tragique de cette mère isolée qui, ayant vécu des traumatismes importants, n’osait plus sortir de chez elle. « Elle n’avait jamais vu l’océan depuis son arrivée il y a deux ans. » Aujourd’hui, elle va mieux, elle sort de chez elle grâce à la patience et à l’écoute de cette famille marraine.


Des familles prêtes à s’engager

Les familles marraines qui désirent s’engager doivent passer un entretien avec un psychologue bénévole de l’association, qui déterminera leurs profils et leurs attentes. La procédure est identique pour les mères filleules. L’objectif étant que des liens puissent se nouer sans barrière.

« Nous insistons pour que les familles se rencontrent au moins une à deux fois par mois », explique Christine Daniel, du moins au départ. Une référente, salariée de l’association, assurant un suivi permanent.

Avec plus de 40 familles filleules depuis 2013, Marraine & Vous est de plus en plus sollicitée par les institutions et les associations. Deux mères sont actuellement accompagnées sur Saint-Nazaire, mais « nous avons de nouvelles familles prêtes à s’engager sur la ville, c’est pourquoi nous avons fait passer le message auprès des différentes structures pour nous mettre en relation avec des mères isolées. »

 

Témoignages d’une filleule et d’une famille marraine

Neïma : « Je suis maman solo de deux petites filles de 9 et 7 ans. Je cherchais un lien amical, une personne avec qui discuter. Je vois ma marraine à l’occasion d’un déjeuner, d’un temps partagé, parfois chez moi, parfois chez elle, avec mes enfants. Nos filles s’entendent bien. Pour moi, une relation ça se construit, ça ne s’impose pas, et j’apprécie beaucoup les échanges très libres avec ma marraine. Cela a mis du temps pour que le lien s’établisse, mais aujourd’hui c’est très naturel. J’apprécie aussi de pouvoir communiquer avec d’autres mères de l’association à l’occasion des “cafés des mamans”. »

Stéphanie et Damien : « Pendant le confinement, nous avons échangé tous les jours des messages d’encouragement avec notre filleule. Stéphanie est allée récupérer ses drives car elle n’a pas de voiture et ne pouvait pas se déplacer avec sa petite fille pour faire ses courses. C’était aussi l’occasion de se voir en vrai, même de loin, et de prendre des nouvelles. Notre filleule a eu des moments très difficiles, avec de grandes angoisses, Stéphanie l’a beaucoup écoutée, et elle a repris le dessus. »


* L’association Marraine & Vous, fondée à Nantes par deux professionnels de la petite enfance en 2013, a installé une antenne à Saint-Nazaire fin 2016. Elle soutient aujourd’hui vingt-deux familles, dont deux à Saint-Nazaire. Une antenne vient d’être ouverte à Lyon, une autre est en projet à Asnières-sur-Seine (92). L’association a reçu en 2017 le prix de l’Innovation sociale de la Fondation Monoprix.

Partager votre avis