Retour à la liste de la catégorie Livres
ven. 20 mars 2020 Livres # Saint-Nazaire

Mille sabords !!!

Cette “Lettre ouverte aux Nazairien-e-s 
et aux habitant-e-s des villes de France et de Navarre en quête d’imaginaire” avait circulé lors des élections municipales 2014 sous le pseudonyme du capitaine Haddock. Elle ressort aujourd’hui en e.book avec le nom de son auteur : le Nazairien Joël Kérouanton.

L’auteur s’étant trouvé une filiation (non non, pas littéraire…, mais bien familiale) avec le capitaine Haddock, il transmet ici aux Nazairiens (et aux autres) un courrier enflammé qui lui aurait été confié par le marin au verbe haut. Oui, le capitaine est très en colère et n’est pas loin de traiter le lecteur d’espèce de mérinos mal peigné. De sa langue imagée qui a fait le tour du monde, il s’adresse aux « ouvriers, professeurs, employés de mairie, taulards, marins d’eau salée (…), sans (domicile, éducation, transport, papiers, emploi), travailleurs sociaux, commerçants, petits rentiers, errants, candidats à la mairie, ex-élus, élus, futurs ex-élus ». Soit à tous les habitants citoyens parties prenantes de la place et du sens de la culture dans la politique d’une ville. Et comme rien ne l’arrête, il propose six décrets capitaux pour l’établissement d’un rêve général. On y trouve du souffle, du collectif, de l’irrévérencieux, du populaire, de la fête et des valeurs institutionnelles un peu bousculées.    

Un manifeste culturel comme un coup d’encre poétique et provocateur que Joël Kérouanton lance à la mer non comme une fin en soi, mais comme le début d’échanges et de désirs de création.

C’est à ce titre qu’il invite à une rencontre autour de son texte le vendredi 20 mars, de 10h à 22h, au Garage (40, rue des Halles), à Saint-Nazaire. Chacun pourra s’insurger, inventer, détourner, mettre en valeur la vie nazairienne déjà existante, se porter en contre, se frotter aux mots et aux idées… Tonnerre de Saint-Nazaire, c’est tout ce qu’il souhaite ! 

Partager votre avis