Retour à la liste de la catégorie Musique
ven. 09 nov. 2018 Musique

Fargo pressé en petites coupures

Suite à un ciné-concert remarqué au Vip autour du film Fargo, le groupe d’électro-pop Fragments sort un nouvel album autoproduit grâce à un financement participatif.

Fragments est un groupe rennais créé en 2012 par Tom Beaudouin, Nazairien d’origine. Après avoir écumé les scènes du Grand Ouest (les Transmusicales en 2014, les Vieilles Charrues en 2015…), Fragments a été repéré par un autre genre de rencontres. L’année dernière, le festival rennais de cinéma Travelling lui propose une carte blanche pour un ciné-concert. Seule contrainte : un film avec dialogues. Leur choix se portera sur Fargo, des frères Coen. « On avait un penchant pour Twin Peaks, de David Lynch, précise Tom Beaudouin, et on regardait aussi la série Fargo adaptée du film. »

Les 3 membres de Fragments. ©Thomas Dilis.

Cette comédie funèbre et cynique raconte comment un homme fait enlever sa femme par deux criminels pathétiques, pour demander une rançon à son beau-père. Dans l’univers glacé du nord des Etats-Unis, une inspectrice, Marge Gunderson, enquête sur les meurtres liés à cet enlèvement. Le film a reçu la Palme d’or à Cannes à sa sortie en 1996.

« En le revisionnant de nombreuses fois, il est agréable de percevoir les détails et les subtilités de ce monument cinématographique, raconte le pianiste-guitariste. C’était un vrai challenge de servir le propos du film tout en gardant une continuité esthétique durant une heure trente. On a créé des ambiances et un thème récurrent pour chaque personnage. Ils sont tous très marqués. L’album s’appelle Songs for Marge, car cette inspectrice est un excellent personnage féminin qui surnage dans cet univers de manigance par sa jugeote et ses valeurs nobles. Et la création dans un cadre contraint de durée et de format est un exercice que l’on a adoré, confie Tom Beaudoin. Cette aventure nous donne envie de poursuivre la composition de musique de film. »

Une première en exclu à Saint-Nazaire

Le ciné-concert a été joué une dizaine de fois dans différentes salles en France et continue de tourner. La première a eu lieu en février 2018 au Vip, en exclu, avant même Travelling ! Après des mois de création, cela a été très important pour le groupe d’avoir des retours de personnes extérieures, du public et des professionnels. « La musique a beaucoup bougé entre le premier concert à Saint-Nazaire et aujourd’hui. Le disque est un prolongement du ciné-concert. Nous n’avons pas sélectionné tous les morceaux, certains ne fonctionnent pas sans l’image. »

Tout a été autoproduit par Pyramids Record, le label du groupe, et avec un budget réduit. D’où l’idée d’un financement participatif pour ajuster au mieux les quantités et éviter la surproduction d’albums qui restent dans les cartons. Il ne tient qu’à vous de commander d’urgence les premiers exemplaires, en CD ou vinyl.

Partager votre avis