Retour à la liste de la catégorie Portraits
mar. 28 janv. 2020 - ven. 28 févr. 2020 Portraits # Saint-Nazaire

Fyrs : trois Irréductibles en live

Fyrs, un projet mené par Tristan Gouret, sera sur la scène du Vip et prépare en parallèle les sélections pour les Inouïs du Printemps de Bourges.

>> Les Irréductibles : Zaho de Sagazan, Tristan Gouret et Tom Geffray.

>> Tristan Gouret, devenu Fyrs.

Après avoir été un Irréductible du lycée Aristide-Briand de Saint-Nazaire de 2013 à 2015, Tristan Gouret est devenu Fyrs, un musicien auteur-compositeur aux influences rock indé. Depuis 2017, il travaille sur ce projet musical en solo. Mais pour la scène, il a préféré s’entourer. « Après une expérience avec des musiciens expérimentés, j’ai demandé à des musiciens que je connaissais, comme Tom. » Tom Geffray est batteur dans différents groupes et lui aussi a été un Irréductible, de 2016 à 2018. Tristan Gouret raconte : « J’ai été dans un groupe pendant mes années lycées. Il s’est arrêté et j’ai voulu retrouver mes influences personnelles, donc je suis parti quelque temps en Angleterre, à Bristol. Pour travailler mon anglais, réfléchir à ce que je voulais pour ma musique… » Revenu à Nantes en 2017, il retrouve Zaho de Sagazan, une Irréductible de la promo 2015-2017. « Je suis le projet de Tristan depuis le début, mais je ne pensais pas un jour en faire partie », explique cette dernière. Et pourtant, sur proposition de Tristan, elle le rejoint en février 2019 : « J’avais besoin d’une voix assez singulière pour le live. » Les voilà donc tous les trois dans cette formation où chacun ajoute sa patte pour enrichir le projet.

Chaque semaine, ils se retrouvent en répétition au Trempolino, à Nantes. Ces “Nanto-nazairiens” ont fait leur premier concert le 15 novembre 2019 dans cette même-salle, puis le 21 décembre au Kiosq, à Saint-Nazaire, et ils seront sur la scène du Vip le 28 février aux côtés de La Chica et de Philemone. « Parmi les Irréductibles, à chaque fois des artistes sortent ! », souligne Stéphane Heuvelin, programmateur du Vip. Mais ce qui les anime depuis quelques semaines, c’est surtout les sélections pour les Inouïs du Printemps de Bourges (du 21 au 26 avril), un dispositif national dédié à l’émergence artistique. Retenu parmi les 150 candidats sur 3 500 dossiers envoyés de toute la France, Fyrs est passé devant le jury face à cinq autres groupes pour la sélection régionale Pays de la Loire du 16 janvier qui s’est tenue au Chabada, à Angers : trente minutes maximum pour convaincre. « Ce serait assez inédit que trois Nazairiens soient aux Inouïs du Printemps de Bourges. Il y a eu Tom Beaudoin avec le groupe Fragments ou Greg Vaillant », s’enthousiasme Stéphane Heuvelin, qui a accueilli Fyrs en résidence du 11 au 13 janvier. Au final, seulement 33 groupes et artistes au style pop-rock, électro ou hip-hop auront la chance de bénéficier de ce tremplin et d’un accompagnement professionnel. En attendant les résultats, Fyrs continue sa mue dans le but de sortir un premier EP et dans l’espoir de signer avec un label. 

Partager votre avis