Retour à la liste de la catégorie Cinéma
lun. 13 déc. 2021 Cinéma # Salle Jacques-Tati

[zoom] Princesse Dragon

(France 2021) animation de Jean-Jacques Denis, Anthony Roux.
Durée : 1h14.

Note de la rédaction :

Voilà un beau dessin animé made in France, qui intègre tous les codes du film d’animation et de multiples influences internationales. Disney et ses princesses, le manga avec ses personnages secondaires vite ébauchés et ses grains de folie, les jeux vidéo avec quelques clins d’œil. Tout ceci constitue un bien joli mélange, rafraîchissant et intelligent.

Un Poil marrant

Princesse Dragon commence évidemment chez les dragons. Enfin, chez le Dragon, un vieil avare solitaire, en mal d’enfant. Il va chercher une sorcière Grenouille, qui exauce son vœu. Il a deux bébés dragons et une fille, Poil, mi-dragon, mi-humaine dont les aventures vont rythmer le film. L’histoire débute par « il était une fois » et se déroule dans des grottes, des forêts, des châteaux. Princesse Dragon est un savant dosage de fantastique, de farce, de comédie, de méchants plus bêtes que méchants. Une diversité saupoudrée d’une pincée de magie et d’éthique. Sinon, ce ne serait pas un conte de fées, même si la narratrice est une sorcière batracienne

Gentil et intelligent

Cette fable aux personnages attachants, jamais manichéens, parle avec malice et tendresse des autres et de leurs faiblesses. Elle interroge aussi sur la soif de pouvoir, ou l’importance des apparences. Graphiquement réussi, Princesse Dragon apporte la part de rêve qu’on attend d’un dessin animé pour enfants. C’est aussi une aventure qui laisse une belle part à l’humour et à la juste indignation face à la bêtise ou à l’injustice. À découvrir en famille.

La chanson générique est interprétée par Pomme. Ankama Animation, qui produit Princesse Dragon est  aussi une entreprise de jeux vidéo, basée à Roubaix qui édite le jeu en ligne Dofus.

Avis à chaud de spectateurs
Charles, 11 ans : « Au départ, j’ai pensé que c’était un peu trop enfantin. Et puis, le dragon est arrivé, il est vraiment beau. J’ai adoré les musiques aussi ».
Ferdinand, 9 ans : « J’ai bien aimé. C’est joli et les héros veulent un monde meilleur. J’aime bien les princesses qui distribuent leur argent aux plus pauvres. »

Partager votre avis