Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
sam. 14 avril 2018 Rendez-vous # Saint-Nazaire

Le Cercle celtique au fil du temps

Le Cercle celtique de Saint-Nazaire défilera sur le front de mer samedi 14 avril à l’occasion de ses 70 ans.
Retour sur son histoire liée à l’évolution de la ville.

Voilà soixante-dix ans que le Cercle celtique de Saint-Nazaire transmet la culture de la danse bretonne de génération en génération. Dans l’association, les plus jeunes ont à peine 4 ans et les plus âgés dépassent les 70 ans. Au total, une centaine de personnes travaillent à la sauvegarde de cette mémoire tout en l’intégrant dans le présent.

En 2017, le Cercle celtique a ainsi participé à vingt-deux représentations dans la région nantaise, à Redon, Quiberon ou encore Concarneau. Et voici qu’il continue de le faire avec la troisième édition des “Celtes de Sant Nazer” organisée ce samedi 14 avril sur le front de mer. « L’intérêt de perpétuer cette culture, c’est d’y retrouver nos racines, le fondement de ce qui fait ce que nous sommes aujourd’hui », confie l’actuel président de l’association, Christian Porchier.

A Saint-Nazaire, cette culture s’est développée grâce aux « émigrés bretons » venus de Vanne ou Ploërmel pour la création des bassins du port. « Ils sont arrivés avec leurs coutumes et costumes. Saint-Nazaire était surtout une ville de passage pour les hommes qui venaient y travailler. » Après la Seconde Guerre mondiale, la ville se reconstruit et le Cercle celtique est relancé en 1948 grâce à des membres du Cercle de La Baule.

Une fois les fondations posées, l’association a souhaité retrouver son identité propre. Une identité liée bien évidemment aux tenues vestimentaires. « Nos costumes ont été créés sous l’impulsion de François Blancho, le maire de l’époque, qui en avait passé commande. Ils ont même participé à l’inauguration du France en présence du général De Gaulle. La mairie s’est beaucoup investie pour le Cercle, tout comme elle le fait encore pour nos événements. » Ces costumes sont le résultat du mélange de modernité, de matières nobles comme le velours et de traditions de différents pays bretons.

Aujourd’hui, le Cercle celtique de Saint-Nazaire souhaite réaffirmer son histoire étroitement liée à l’évolution de la ville. Après des recherches dans les musées, les archives et les avis de référents en la matière, les coiffes ont été refaites en 2017 et les six couturières de l’association ont confectionné de nouveaux costumes, plus cohérents avec la vie d’antan, mais ancrés dans la nôtre. Car comme le soulignait le premier président du Cercle celtique de Saint-Nazaire de 1948 à 1967, Madelein Mesnard, « le folklore n’a d’intérêt que s’il conditionne et éclaire le présent ».

Partager votre avis