Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
mar. 05 juin 2018 Rendez-vous # Saint-Nazaire

Une affiche de cinéma… paradiso

La 3e édition du festival cinématographique Zones Portuaires accoste en Italie du Sud.

L’occasion d’une programmation à vivre comme une traversée entre fictions et réalités d’hier à aujourd’hui, et surtout au fil de rencontres et d’initiatives pour élargir les horizons. Si l’ensemble des séances proposées en salles est à retrouver dans nos pages cinéma, n’oubliez pas quelques temps forts insolites.

Mercredi 6 juin
Ouverture grand public du festival avec cocktail inaugural préparé et servi par les cuisiniers et boulangers de la Maison de l’apprentissage de Saint-Nazaire, suivi de Mafia liquida, spectacle de Vito Baroncini qui mélange cinéma, BD et art visuel pour retracer l’évolution des figures de la mafia dans le 7e art.
En deuxième partie : projection de Fame, documentaire italien inédit, en présence du co-réalisateur Giacomo Abbruzzese.
Cinéma Jacques-Tati, dès 19h.

Jeudi 7 juin
“Des paquebots pour des millions de migrants” : après la projection de Golden Door, d’Emmanuele Crialese, au cinéma Jacques-Tati à 17h (suivie d’un débat), Escal’Atlantic invite à une visite guidée sur le thème de l’exil.
Visite gratuite sur inscription au cinéma Tati ou sur : www.leportdetouslesvoyages.com

Karaoké et soirée festive autour de la chanson pop italienne.
Gratuit.
Les Abeilles (3, rue de l’Ecluse), 21h30.

Vendredi 8 juin
Cinéma en plein air avec le bus de projection de la Boîte Carrée, association consacrée aux courts-métrages, qui fait escale en bord de mer avec une affiche de deux films de 45 minutes chacun. Programme familial avec animations musicales, bar et food-trucks.
Gratuit.
Front de mer, place du Commando, dès 20h30 (projections à 22h30).

Samedi 9 juin
Projection itinérante en nocturne sur les murs, portes, fenêtres et trottoirs des films courts réalisés par de jeunes Nazairiens dans le cadre de l’atelier “Filmer la ville portuaire”. Parcours en musique avec des élèves du Conservatoire pour illustrer en direct les images.
Gratuit.
Départ du cinéma Jacques-Tati, 22h30.

« Retour de Cannes »
Avant que le Festival de Cannes ne décerne sa Palme d’or, le samedi 19 mai, à Une affaire de famille de Kore-Eda Hirokazu, les organisateurs de Zones Portuaires ont sélectionné un film « décalé et festif » parmi la sélection officielle 2018. Il sera diffusé en avant-première au tarif unique de 4 €. Cette découverte sera accompagnée d’autres surprises et petits cadeaux.
Salle Jacques-Tati • Sam : 20h30.

///// REGARDS CROISÉS SUR LES MIGRATIONS /////

Cette année, Zones Portuaires met à l’affiche trois créations vidéo* réalisées par des jeunes de l’agglomération. Parmi celles-ci, Traces d’Italie, un documentaire sur l’ancrage culturel italien à Saint-Nazaire, produit par des jeunes de 15 à 17 ans en situation de difficulté scolaire et pour la majorité migrants allophones récemment arrivés en France. Kilian, Abdoulaye, Moctar et les autres, encadrés par des animateurs de l’association Les pieds dans le PAF, initiatrice du projet en partenariat avec le festival et la Mission de lutte contre le décrochage scolaire Estuaire, se sont ainsi appropriés matériels et techniques audiovisuels (prises de vue et de son, cadrage, montage, etc.), tout en revenant sur la vague d’immigration italienne que Saint-Nazaire a connue dans les années 1920 : « Grâce à l’association Francitalia, ils ont en effet pu rencontrer des descendants d’ouvriers italiens, recueillir leurs souvenirs, les questionner sur leurs ressentis et filmer les lieux emblématiques de leur passé familial en sillonnant le quartier de Méan-Penhoët, l’un des principaux secteurs nazairiens à loger les premiers ouvriers italiens, découvrir les chantiers où ils travaillaient et la forme Joubert qu’ils ont contribué à construire », explique Emmanuel Lemoine, des Pieds dans le PAF.

Une sorte d’expérience miroir entre générations d’exilés à travers des contextes, des lieux et des époques différentes. Au final, 28 minutes d’images et de témoignages forts, projetées pour la première fois en public et sur écran.

* Ousmane et le bateau film, d’Olliver Moreels avec des élèves des collèges Sainte-Thérèse, Jean-Moulin à Saint-Nazaire et Grand Air à La Baule (le 8 juin à 9h45 au Cinéma Tati) et des courts-métrages des ateliers Filmer la ville portuaire, projetés lors du parcours nocturne, le 9 juin à 22h30.

Traces d’Italie, le 12 juin, à 20h30 au cinéma Jacques-Tati, en première partie de Reality, comédie dramatique de Matteo Garrone.

A l’anglaise
Voilà soixante-cinq ans que la ville de Saint-Nazaire est jumelée à celle de Sunderland, située dans le nord-est de l’Angleterre. Pour marquer cet anniversaire, Zones Portuaires, en partenariat avec le “Sunderland short film festival”, programme cinq courts-métrages dans la langue de Shakespeare.
Salle Jacques-Tati • Mar : 18h.

 

Partager votre avis