Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
jeu. 21 nov. 2019 - dim. 24 nov. 2019 Rendez-vous # Saint-Nazaire

L’éclosion d’un écrivain

Meeting n°17 invite le public et les acteurs du monde littéraire à s’interroger sur la rencontre entre un écrivain et un éditeur.

>> David Lopez, auteur de “Fief”.

On a tous en tête cette image de l’écrivain qui, après des mois ou des années de travail, finit son manuscrit et se décide à l’envoyer par courrier postal à plusieurs maisons d’édition. De refus en refus, il ne lâche rien. Jusqu’au jour où une personne lui fait confiance en publiant son premier livre. Cette relation entre l’éditeur et l’auteur est au cœur de ce Meeting n°17 au travers du thème “Comment ça commence”.

Latifa Labsir, auteure marocaine en langue arabe. ©Elise Ortiou Campion

« Mes livres sont publiés depuis trente ans. J’ai commencé aux éditions de Minuit et, à l’époque, Jérôme Lindon, le directeur, lisait seul les manuscrits. Il n’y avait ni service de communication ni commission d’édition. Maintenant, je suis au Seuil et, dans ma carrière, je n’ai travaillé qu’avec ces deux maisons, mais je remarque que de nouvelles manières d’arriver à l’édition se développent. C’est d’ailleurs ma rencontre avec David Lopez qui m’a donné envie de traiter ce sujet », explique Patrick Deville, directeur de la Meet, association organisatrice de ces rencontres littéraires internationales qui se dérouleront à Saint-Nazaire du 21 au 24 novembre et à Paris du 25 au 28 novembre.

Prix Nobel de littérature : Olga Tokarczuk ©Jacek Kolodziejski

David Lopez est un jeune écrivain de 32 ans. Et l’une de ses particularités est d’avoir étudié l’écriture au cours de sa formation puisqu’il est diplômé du master de Création littéraire de l’université Paris VIII. D’autres écrivains ont pu passer par des agences littéraires ou suivre des ateliers donnés par les maisons d’édition elles-mêmes. Au Maroc, « le premier contact se fait souvent avec l’imprimeur car certains écrivains débutent à compte d’auteur », explique Patrick Deville.

Luis Sepulveda, auteur du “Vieux qui lisait des romans d’amour”. ©Daniel Mordzinski

Ainsi, les auteurs invités à Meeting, issus de pays divers et représentant différentes générations, parleront de leur expérience, de leur première rencontre avec un éditeur. A l’instar de la Polonaise Olga Tokarczuk, Prix Nobel de littérature 2018 qu’elle a reçu en octobre 2019 en même temps que Peter Handke, celui de 2019. Le point de vue des éditeurs sera illustré par Anne-Marie Métailié et Colette Olive à la tête de deux maisons d’édition, Métailié et Verdier, qui fêtent leurs 40 ans cette année. Pour les plus impatients, un recueil déjà disponible en librairie réunit des témoignages d’auteurs et donne la part belle aux écrivains marocains et hollandais à l’honneur de ce Meeting n°17. 


Retrouvez le programme détaillé.

///// UN DÉJEUNER PARTAGÉ /////
Comme chaque année, un déjeuner avec les écrivains
est organisé le dimanche 24 novembre, 12h30,
à l’alvéole 12 et sera proposé par Froggy Food.
Tarif : 20 €.
Réservation : meetingsaintnazaire@gmail.com

Partager votre avis