Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
jeu. 03 juin 2021 - ven. 04 juin 2021 Rendez-vous # Saint-Nazaire

Rencontres littéraires : le roman noir et social

Deux rendez-vous à ne pas manquer pour les férus de la littérature : Marcus Malte et Week-end polar.

L’association l’Ecrit parle reprend ses rencontres littéraires dans la ville. Jeudi 3 juin à Bain public et vendredi 4 juin aux Abeilles 44, elle accueille l’auteur Marcus Malte. Adoubé par la critique littéraire, le romancier français est considéré comme un écrivain « moraliste », souligne Marc Thibault, membre de l’association. A travers cette définition, il entend un auteur qui observe, décrit, et analyse les mœurs et les passions d’une époque. « Il se situe dans la marge, il s’inscrit pleinement dans le roman social. Il alerte sur les décompositions sociales », décrit l’association. Venu du roman noir, Marcus Malte se distingue avec son roman Le Garçon (prix Femina 2016), une « épopée solitaire et pessimiste », selon Christine Ferniot, de Telérama. Avec Aires, son dernier ouvrage, il scrute les automobilistes sur une autoroute. « On va d’une voiture à l’autre. C’est une écriture différente à Garçon. Cela rappelle le film Collision (NDLR : film choral américano-allemand réalisé par Paul Haggis, sorti en 2004). Il tire un portrait de la perte d’un monde », souligne Christine Hauray.

Michèle Pedinielli

L’association renouvelle également son rendez-vous avec le polar les vendredi 25 juin et samedi 26 juin. Il sera cette fois-ci 100 % féminin, tant du côté des auteures invitées que des personnages de leurs romans. A l’honneur : Michèle Pedinielli, qui a sorti récemment La Patience de l’Immortelle, dernière aventure de son héroïne Ghjulia Boccanera, une quinquagénaire corse, détective privée en Doc Martens. Dominique Manotti, romancière sur le tard, livre avec Marseille 73 un roman proche de l’enquête journalistique sur les réseaux d’extrême droite dans le climat troublé suivant la Guerre d’Algérie. Et, enfin, Sylvie Granotier raconte dans Un monde idéal les aventures d’une avocate militante, plongeant le lecteur dans les abîmes et les retords du radicalisme religieux.

 

///// Rendez-vous /////

Dominique Manotti

Jeudi 3 juin, 18h, à Bain public (24, rue des Halles, à Saint-Nazaire), lecture musicale par Marcus Malte d’extraits de son roman Le Garçon.
Gratuit. Réservation auprès de la médiathèque Etienne-Caux, partenaire de l’événement : 02 44 73 45 60.

Vendredi 4 juin, 18 h, aux Abeilles 44 (3, rue de l’Ecluse, à Saint-Nazaire), rencontre et échange avec l’auteur.
Entrée libre.

Sylvie Granotier

A partir du 22 juin, exposition “Les femmes dans le polar” proposée par l’association nantaise Fondu au noir dans le hall de la Maison des associations (2 bis, av. Albert-de-Mun).

Vendredi 25 juin, 17h30, rencontre avec les deux auteures Sylvie Granotier et Dominique Manotti au cinéma Jacques Tati.
Gratuit. Entrée libre.

Samedi 26 juin, 17h30, au cinéma Jacques-Tati, projection du film Gloria, de John Cassavetes, avec Gena Rowlands, choisi par l’invitée Michèle Pedinielli qui sera présente.

Partager votre avis