Retour à la liste de la catégorie Rendez-vous
sam. 11 sept. 2021 Rendez-vous # Saint-Nazaire

70 bougies, bon anniversaire Monsieur Hulot

L’Association culture et loisirs de Saint-Marc célèbre le soixante-dixième anniversaire du tournage du film “Les vacances de Monsieur Hulot” de Jacques Tati samedi 11 septembre. Beaucoup d’invités pour cet hommage exceptionnel.

1951-2021, il y a 70 ans Jacques Tati réalisait le tournage Les vacances de Monsieur Hulot sur la plage de Saint-Marc. Le film est sorti dans les salles en 1953. Depuis, ce personnage a laissé une trace indélébile dans le cinéma français. « Avec son allure, il dérange les bonnes mœurs de l’époque, il plait aux enfants, à tous ceux qui veulent couper avec la routine », décrit Pierre Joubert de l’association Culture Loisirs de St-Marc, lui qui a été figurant du film à l’âge de 11 ans pendant « deux seconde et demi à l’écran ». 

Monsieur Hulot est un « personnage d’une indépendance complète, d’un désintéressement absolu et dont l’étourderie, qui est son principal défaut, en fait, à notre époque fonctionnelle, un inadapté », déclara Jacques Tati.

Monsieur Hulot s’inscrit ainsi dans la lignée des burlesques du cinéma muet, tels que le firent certains acteurs et scénaristes comme Charlie Chaplin ou encore Buster Keaton.

L’invité Pierre Richard

Ce personnage de cinéma va inspirer notamment Pierre Richard, qui sera présent à cet anniversaire samedi 11 septembre. « Pour nous c’est le comédien héritier de Tati. Nous sommes ravis de pouvoir compter sur lui », se réjouissent Yves Rio et Pierre Joubert. Le comédien français avec Le Distrait en 1971 puis avec Le Grand Blond en 1972 a inventé un personnage à la silhouette et à la démarche décalées dans la foulée d’un Monsieur Hulot mais sans plagier Tati.  « Tous les comiques que j’admire sont destructeurs, confie l’acteur français dans une interview à Télérama. Charlie Chaplin comme Buster Keaton ou Jacques Tati, ils perturbent le paysage dans lequel ils déboulent, ils cassent, ils renversent, ils abîment, ils bousculent l’ordre établi. L’univers bourgeois, ils le mettent sens dessus dessous. J’essayais, moi, de me servir de ma maladresse pour critiquer le monde moderne. »

Le Grand blond n’a d’ailleurs rencontré qu’une seule fois Tati et rappelle à chaque célébration cette conversation :
« Vous serez un grand acteur », lui avait dit celui-ci. « Pourquoi ? », avait-il demandé. « Parce que vous avez les jambes pour ça. Vous savez vous en servir. »

Sylvette Baudrot, script de Tati

Parmi les invités, l’association est fière de pouvoir « faire venir » Sylvette Baudrot, âgé aujourd’hui de 93 ans. « Elle était venu sur le tournage comme script. Mais Tati n’en voulait pas », raconte Pierre Joubert. Grâce à son travail de précision, « Tati a réalisé qu’une script ce n’était pas seulement pour les raccords mais pour les différences entre les prises », raconte-t-elle dans une interview à la Femis, l’école nationale supérieure des métiers de l’image et du son*. Elle continuera de collaborer avec le réalisateur pendant de nombreuses années et travaillera par la suite sur un grand nombre de films d’Alain Resnais et de Roman Polanski.

L’ACL comptera également sur la présence de Macha Makeïeff et Jérôme Deschamps, couple d’acteurs et de metteur en scène, fondateur de la Cie Les Deschiens diffusé sur Canal +, mais aussi surtout gardien de l’œuvre de Jacques Tati. Dans les années 2000, ils ont fondé avec Sophie Tatischeff Les Films de Mon Oncle pour la restauration et la diffusion de l’œuvre de Jacques Tati. Macha Makeïeff  a notamment scénographié en 2009 l’exposition « Jacques Tati, 2 temps, 3 mouvements » à la Cinémathèque française à Paris.

Du beau monde pour ce soixante-dixième anniversaire. L’ACL a donc mis les petits plats dans les grands pour l’occasion. Car Monsieur Hulot, avec sa pipe, est devenu bien plus qu’un personnage de cinéma. Il appartient au patrimoine culturel nazairien. Avec sa statue en bronze, signée Emmanuel Debarre, trônant au-dessus de la plage, Monsieur Hulot observe toujours avec malice, la routine des congés payés. • 

 

Le samedi 11 septembre :
Demandez l’programme !

visite commentée des principaux lieux du tournage à 15h,

table ronde autour de l’oeuvre de Jacques Tati avec les invités à 16h, puis dédicaces par les auteurs des nombreux ouvrages.

repas pique-nique réalisé par l’association nantaise “Les Goûts des autres” sous le chapiteau, près du chemin côtier, à côté de l’aire de jeux, à 19h,

suivra un goûter anniversaire avec le comédien comique Cyril Guillou,

projection du film sur la plage avec en avant-première des documents exceptionnels sur le tournage du film, à 22h.

 

Le dimanche 12 septembre :
10e édition de Marée d’Art

Cette fois-ci l’événement aura bien lieu sur la plage de Monsieur Hulot. L’Association culture loisirs (ACL) présente des expositions sur les plages et chemin côtier de la station balnéaire. Mais, et surtout, c’est la fête où chacun est invité à créer des œuvres d’art éphémères.
« Cette manifestation d’expression artistique est ouverte à tous et de tous les âges. Elle mêle artistes, sculpteurs, plasticiens, professionnels ou amateurs, expérimentés ou pas, curieux, inventifs, peintres du dimanche ou des autres jours de la semaine », indique l’association.
Le temps d’une marée basse, c’est l’occasion d’exprimer sa créativité à travers des œuvres éphémères.
À partir de 14h.

Partager votre avis