Retour à la liste de la catégorie Spectacles
dim. 09 juin 2019 Spectacles # Saint-Nazaire

Une femme dans la tourmente

Les comédiens amateurs de la Maison de quartier d’Avalix investissent l’alvéole 13 de la base sous-marine avec le 1er acte de leur spectacle consacré à la Seconde Guerre mondiale à Saint-Nazaire. Pour le 2e acte, celui de la Reconstruction, il faudra attendre juin 2020.

Les comédiens en répétition.

Voilà maintenant quatre ans que la Cie Banc Public mène un travail théâtral avec une quinzaine d’usagers de la Maison de quartier d’Avalix de Saint-Nazaire. Après avoir traditionnellement présenté leurs sorties d’atelier au théâtre Jean-Bart chaque mois de juin, ils se sont attaqué cette année à un projet beaucoup plus ambitieux et original, celui d’interpréter une pièce de théâtre écrite spécialement pour eux à partir d’un recueil de témoignages. C’est le biographe Christophe Tézier qui s’est d’abord attelé à la tâche en récoltant les paroles de treize habitants ayant vécu la Seconde Guerre mondiale ou la Reconstruction à Saint-Nazaire. En décembre 2018, la Maison de quartier en éditait le fruit, Les quais de la mémoire, ouvrage de narration d’une ville à travers le prisme émotionnel du souvenir.

Le Nazairien Jean-Luc Poultier a ensuite pris le relais en plongeant dans ce matériau pour en faire naître un texte de fiction théâtrale entre dialogues et récits, Une femme dans la tourmente (rien à voir avec le film éponyme du Japonais Mikio Naruse) que les apprentis comédiens et les deux musiciens qui les accompagnent ont découvert au fur et à mesure de son écriture. Dirigés par Cathy Bouëssé, directrice artistique de la Cie Banc Public, ces derniers ont travaillé le jeu, leur rapport à l’Histoire, l’esthétique et la fidélité des costumes, la scénographie. Pour une représentation du 1er acte ce 9 juin sous la base sous-marine, plus qu’un décor à elle seule, puis de la totalité de la pièce la saison prochaine.
Mireille Peña

Partager votre avis