Retour à la liste de la catégorie Spectacles
mar. 22 sept. 2020 Spectacles # Pornichet

Quai des Arts : la fin de la frustration

La salle de spectacle pornichétine retrouve son public en octobre.
Retour sur une nouvelle saison qui s’annonce toujours aussi gourmande.

Little Boxon’g, en concert pour la soirée d’ouverture du 10 octobre.

Comme une envie de reprendre là ou tout s’était arrêté. Rire, s’émouvoir, s’émerveiller, toutes ces choses qui nous ont manqué lorsque les salles de spectacles ont fermé en mars dernier. « Un sentiment de frustration et de vide », évoque même Mylène Le Pape, adjointe à la Culture, lors de la présentation de cette 16e saison de Quai des Arts.

Si cette annonce d’une nouvelle saison a de quoi réjouir, autant le public que les artistes, et permet à tous de se tourner vers l’avenir, la situation reste néanmoins préoccupante. « Les budgets culture sont à la baisse, les compagnies ont moins de moyens », pointe Gérard Boucard, le directeur artistique. La Ville de Pornichet a ainsi cherché à limiter les dégâts : sur les dix spectacles annulés, neuf ont été reportés sur les deux saisons suivantes et 3 000 billets de réservation de spectateurs ont été remboursés.

A cela s’ajoute une toute nouvelle organisation, plus restrictive, imposée par le contexte épidémique. Un système de réservation plutôt innovant a donc été mis en place avec une billetterie placée. « Lors d’une enquête que nous avons réalisée auprès de nos abonnés, nous nous sommes aperçus qu’un bon tiers venaient en groupes d’amis. Nous avons donc proposé qu’ils envoient leur abonnement par courrier postal dans la même enveloppe. Ce qui leur permettra d’être placés côte à côte », souligne Gérard Boucard.

Cie Raoul Lambert pour la soirée d’ouverture du 8 octobre. ©Sileks

Un millésime exceptionnel ?

Ce contexte anxiogène n’entame pourtant pas l’enthousiasme de Gérard Boucard pour ce nouveau cru. Ce dernier évoque même une programmation « millésimée », cela pour plusieurs raisons : « Les repérages effectués la saison passée ont été fructueux et le fait d’aller au festival d’Avignon pour la première fois en 2019* m’a permis de voir des types de spectacle que je ne voyais pas autrement. Le report de spectacles de marionnettes de la saison dernière qui étaient déjà nos coups de cœur et des créations très prometteuses. »

La promesse est donc belle, un véritable challenge. Côté programmation théâtrale, Quai des Arts reste fidèle à sa philosophie : mettre en avant des troupes proposant un regard critique ou un questionnement sur la société avec un accent mis sur le théâtre de marionnettes pour adultes et le théâtre d’objets. « C’est ce qui fait notre spécificité », assure-t-il.

Côté concerts, la palette reste large entre petites perles locales comme la chanteuse nantaise Philémone et des références comme le trio d’artistes Babx, André Minvielle et Thomas de Pourquery qui proposent le spectacle événement Nou-Ga-Ro, joué seulement six à huit fois par an.

Aussi ne faut-il pas s’étonner que cette nouvelle saison soit aussi « riche en humour », souligne le directeur artistique de la salle. « Voire beaucoup. Tant mieux, on a besoin de rire », ajoute-t-il comme une évidence : Guillaume Meurice, l’humoriste bien connu de France Inter, viendra ainsi avec ses musiciens pour un concert-humour, et hommage sera rendu à Raymond Devos par François Morel. A retenir, un spectacle unique et original de la Cie Ytuquepintas, Jojo. « C’est magnifique, c’est du dessin sur sable qui évoque la disparition des orangs-outans. Il avait déjà ébloui le public en 2014. »

L’éblouissante performance de la Cie Ytuquepintas.

Comme à son habitude et malgré la situation sanitaire, Quai des Arts ose prendre des risques artistiques et se veut révélateur de talents. On a hâte.

* Jusqu’en 2018, Gérard Boucard était également le directeur artistique du festival Les Renc’Arts qui se tient sur la même période que le festival d’Avignon.

 

///// La nouvelle saison en chiffres /////

36 rendez-vous
41 spectacles
51 représentations, dont 12 scolaires
300 à 320, c’est le nombre de places allouées pour cette saison, soit un remplissage à 70 % de la capacité totale
104, c’est le nombre d’abonnements postaux déjà envoyés

 

///// La soirée d’ouverture /////

Cette année, Quai des Arts invite à deux soirées pour lancer sa nouvelle saison.
Le jeudi 8 octobre avec un concert de magie mentale de la Cie Raoul Lambert,  Titre définitif (Titre provisoire), à 20h30
Le vendredi 10 octobre, du swing des années rétro avec Little Boxon’g, à 20h30.
Tarif : de 8 à 12 €.

A souligner que tout abonnement d’un minimum de quatre spectacles souscrit avant le 8 octobre se voit attribuer une invitation à l’une des deux soirées, dans la limite des places disponibles.

Partager votre avis