Retour à la liste de la catégorie Spectacles
lun. 31 mai 2021 Spectacles # Saint-Nazaire

Le Vip, la reprise

Durant tout l’été, la salle de musiques actuelles se délocalise juste au-dessus de chez elle, sur le toit de la base sous-marine.

Supermarket le 20 juin.

Laetitia Shériff, le 19 juin

C’est enfin le temps de la reprise. Et il y a comme une impatience, autant du public que des artistes et techniciens. Il faut dire que cela fait sept mois que le VIP a fermé ses portes au public. L’attente fut longue, mais « on voit enfin le bout du tunnel », se réjouit Gérald Chabaud, directeur de l’association les Escales qui gère le VIP. Durant tout ce temps, « on ne s’est pas croisé les bras », affirme ce dernier. Le nombre de résidences d’artistes a en effet été fortement augmenté grâce aux fonds de soutien de l’Etat et des collectivités. « En cinq mois, nous avons réalisé autant de résidences qu’habituellement en une année. Soit quinze groupes. Nous avons également continué les actions culturelles dans les établissements scolaires, comme le projet hip-hop au collège Jean-Moulin avec le duo nantais Pumpkin & Vin’S da Cuero, ou encore les ateliers rock avec le groupe Supermarket à l’école Châteaubriant. » Sans oublier toutes les captations vidéo de groupes amateurs et professionnels.

Mister Mat, le 27 juin

Reste que l’âme du VIP, c’est avant tout ses concerts, le public debout serré devant la scène, ses ambiances. Mais cela ne sera pas encore pour maintenant. Un peu de patience. « Pour les concerts debout, nous n’avons pas encore de visibilité », souligne Gérald Chabaud, qui espère que cette configuration sera pour la reprise d’octobre prochain. En tout cas, c’est dans cet objectif que l’association travaille à construire sa prochaine saison.

En attendant, les concerts resteront dans une configuration assise avec une jauge limitée à 65 % et en extérieur. Face à ces contraintes, l’association a donc décidé de relancer son Club Panorama sur le toit de la base sous-marine. Une formule qui avait fonctionné l’été dernier, selon les responsables du VIP. Dans le même esprit, le public sera assis autour d’une grande table de six et un espace bar sera proposé. A une différence près cette année, les concerts du mois de juin correspondent à la programmation habituelle du VIP, ceux de juillet et d’août prenant par contre « une couleur Escales » en intégrant “Saint-Nazaire Côté plages”, précise Chloé Le Bail, présidente de l’association. Une alternative à l’annulation du festival des Escales, qui avait provoqué quelques crispations entre la Ville et l’association.

Le VIP va également s’exporter dans huit communes de la Carene du 8 au 16 juillet. « Nous avons voulu nous insérer dans la politique culturelle de chaque ville, sans parasiter leur programmation, explique Stéphane Heuvelin, responsable de la programmation. Cela se fera en plein air, dans des parcs ou dans des cours d’école. Surtout dans des lieux conviviaux. »

De même, les trois studios de répétition rouvrent aux groupes, professionnels comme amateurs, qui ont beaucoup souffert de la pandémie. « Cela fait partie de notre mission de soutenir les musiciens locaux et départementaux », rappelle l’association.

Les concerts de juin

• Younna, de la Cie Tiksi, rêverie musicale entre séance d’écoute récréative et concert électronique à destination d’un public familial (à partir de 5 ans), samedi 5 juin, 16h et 17h30 au VIP. Tarif : 5 €.

• Kid Francescoli, un savant mélange de dream pop langoureuse et d’électronique cadencée, jeudi 10 juin, 20h, sur le toit de la base sous-marine. Tarifs de 10 à 15 €.

• Lo’Jo, le groupe angevin bien connu dans le registre des musiques du monde, vendredi 18 juin, 20h, sur le toit de la base sous-marine. Tarifs : 8 € à 13 €.

• Peter Von Poehl, le plus parisien des musiciens suédois, suivi de Laetitia Shériff, samedi 19 juin, 18h30, sur le toit de la base sous-
marine. Tarifs : de 9 € à 14 €.

• Supermarket et les Futuristes, rock’n roll des années 80 à la française, frais, tendrement insolent et joyeusement impertinent (jeune public à partir de 6 ans), dimanche 20 juin, 17h, sur le toit de la base sous-marine. Tarif : 5 €.

Mister Mat, chanteur bluesman charismatique de Mountain Men, à la voix envoutante et reconnaissable entre toutes, dimanche 27 juin, 20h. Tarifs : de 8 € à 13 €.

Partager votre avis