Retour à la liste de la catégorie Spectacles
mar. 26 oct. 2021 Spectacles # Saint-Nazaire

Et toi, ça va ? oui, ça va !

L'association Enjeu Paroles présente son nouveau spectacle Des courtes et des brèves ce week-end au Théâtre Jean-Bart.

« Alors,  ça va ? » Quoi de plus familier comme question, qui attend une réponse toute aussi banale. De ces deux mots,  Jean-Claude Grumberg appelle le « çavavirus », il a imaginé toute une série de saynètes plus bizarres et drôles les unes que les autres, proches de l’absurdité d’un Ionesco.
« En demandant ça va on écoute d’abord soi-même avant d’écouter les autres », souligne Véronique Valmont, metteuse en scène de la compagnie de comédiens amateurs Les Dix d’Ascalie, qui présente cette année Des courtes et des brèves.
« Ce sont des tranches de vies loufoques et décalées, qui portent un regard critique sur la société française. »  Pour cette pièce, ils se sont aussi inspirés des textes de Jean-Michel Ribes comme Rumeur, Tragédie et Bronche. « Il détourne des scènes du quotidien en y ajoutant une étincelle, un grain de sable dans les rouages de normalité ».  Des courtes et des brèves forment ainsi un tableau morcelé de
« monologues croisés plus qu’à des dialogues ».

Ainsi se mêlent le fait divers et la tragédie, la mondanité et la violence de la vérité, le tout enrobé de drôlerie et d’humour.

Depuis 4 ans, la compagnie travaille sur l’humour sous toutes ses formes, l’humour noir avec la comédie policière Bonjour l’ambiance, de Jean-Paul Cantinaux, puis la comédie dramatique sociale avec A tous ceux qui, de Noëlle Renaude.

« S’il est souvent le premier choix des acteurs, le comique reste toujours un exercice difficile », reconnaît Véronique Valmont. « Il faut apprendre à dépasser le comique du premier degré ».

Avec la crise, n’est-ce pas le moment de regarder sa propre banalité et d’en rire ? Une pièce qui veut faire du bien, comme une introspection impertinente de nos petites habitudes.

Partager votre avis