Retour à la liste de la catégorie Spectacles
ven. 22 oct. 2021 - dim. 24 oct. 2021 Spectacles # Besné # Montoir-de-Bretagne # Trignac

La folk dans tous ses états

Pour sa neuvième édition, les villes de Besné, de Montoir-de-Bretagne et de Trignac s'associent au Vip pour proposer le festival de musique folk, Folk en Scènes.

Depuis les années 60, la musique folk a explosé et est associée aujourd’hui à tous les genres musicaux. A ses origines, cette musique simple est généralement portée par un chanteur et sa guitare (folk, c’est-à-dire avec des cordes en acier). Les décennies suivantes, la base acoustique de la musique folk s’enrichit de sonorités nouvelles avec des titres qui sont de plus en plus fouillés d’un point de vue mélodique, se diluant dans des mouvements plus larges. Le punk, le mouvement hippie, le rock, la pop s’en emparent. La musique folk inspire et étend son influence musicale et sociale. Car elle a aussi été l’expression des combats idéologiques et politiques des artistes. Des années 70 avec une folk sans concession, celle-ci s’est peu à peu adoucie pour laisser place à la poésie.

C’est tout cet héritage que le festival Folk en Scènes veut mettre en lumière chaque année depuis 9 ans.

Parmi les artistes invités cette année, Timothée Reigner dit Rover (photo ci-dessus) ne passe pas inaperçu. On pourrait même dire que c’est la tête d’affiche de cette édition. Son 3e album, Eiskeller, enregistré dans une ancienne glacière de Bruxelles à 8°C puis devenue salle de boxe, est considéré comme l’un des plus beaux disques folk de l’année. Son univers musical est inspiré de la sainte trilogie Bowie, Lennon et Radiohead.

Kokopeli

Kokopeli est un duo nantais de deux cousines composé de Carla Siméon et de Julie Trouvé. Leur musique offre une pop colorée, teintée de folk, de blues, mais aussi de trip-hop et de world music. Les chansons du duo, toujours créées à quatre mains, oscillent entre fiction et poésie intime, et ne sont pas sans rappeler l’univers de The Do, Alice Phoebe Lou ou bien encore SoKo.

Avec ses lunettes de geek, J.E. Sunde, dans son dernier album (2020) Nine Songs about love réussit le pari de réinventer la chanson d’amour sans tomber dans le pastiche. L’Américain qui a signé auprès d’un label français est inspiré par ses pères spirituels, Leonard Cohen et Sufjan Stevens.

J.E. Sunde

Elise Bourn, basée à Nantes, est originaire de Nouvelle-Zélande. Nourrie à la folk depuis son enfance, elle, dont son allure frêle, sa voix chaude et caressante, délivre des morceaux intimes rappelant fortement Norah Jones.

Aymeric Maini n’est pas un inconnu à l’Espace A Cappella de Besné. Celui qui a fait les premières parties de Santana, Maceo Parker, Lucky Peterson propose une folk mélancolique aussi apaisante qu’un soleil d’hiver.

Les normands de King Biscuit, par leurs arrangements soignés et une lutherie expérimentale bidouillée invitent à les suivre dans un road-movie dans le Delta du Mississippi, à la frontière du blues et du rock.

King Biscuit

///// PROGRAMME /////

Vendredi 22 octobre, Rover et Kokopeli,
21h, salle Bonne-Fontaine, Montoir-de-Bretagne.

Samedi 23 octobre, J.E. Sunde et Elise Bourn,
21h, centre culturel Lucie-Aubrac, Trignac.

Dimanche 24 octobre, King Biscuit et Aymeric Maini,
17h,  à l’Espace A Capella, Besné.

Partager votre avis