Retour à la liste de la catégorie Spectacles
ven. 26 nov. 2021 - dim. 05 déc. 2021 Spectacles # Besné # Carene # Donges # La-Chapelle-des-Marais # Montoir-de-Bretagne # Pornichet # Saint-André-des-Eaux # Saint-Joachim # Saint-Malo-de-Guersac # Saint-Nazaire # Trignac

Les Musica’les : les amateurs sur le devant de la scène

Les Musica’les sont de retour du 26 novembre au 5 décembre sur l’ensemble du territoire de la Carene, avec 17 concerts de 46 groupes amateurs.

Le chœur de l’océan

Depuis 2013, l’association Musica propose tous les deux ans son festival de musique amateur Les Musica’les. D’année en année, il s’est étoffé, jusqu’à aujourd’hui regroupe près de 1500 personnes passionnées par le chant et la musique. « Nous sommes passés de 20 groupes à près de 50 », confie fièrement Robert Richou, président de l’Association Musica. « Ce festival se veut le plus représentatif possible de la musique « amateur » de l’ensemble du territoire nazairien tant pour sa qualité que pour sa diversité. Tous les styles seront représentés, du baroque au moderne, de la musique classique à la musique celtique, des chants classiques, du chant grégorien aux chants contemporains ou au jazz…, sans qu’il y ait jamais de mise en concurrence des groupes au cours d’une soirée de concert », prévient-il.

Cette cinquième édition est aussi celle du renouveau dans la continuité. La crise sanitaire est passée par là. Pendant près de deux ans, les chorales et groupes amateurs ont eu peine à se retrouver. Cette année, Musica n’a pu réunir que 46 groupes au lieu de 56 en 2019. « Certains groupes ont recommencé leur activité seulement à la rentrée. Ils nous ont prévenu qu’ils ne pouvaient pas proposer une programmation de qualité et ont préféré de ne pas participer à ces Musica’les », tient à souligner celui qui est aussi président de la chorale nazairienne Les Amis de la chanson. Les chorales ont rencontré de véritable bouleversement à l’image de l’attractivité de la ville. « Les groupes ont connu un fort renouvellement avec les nouveaux arrivants, surtout l’arrivée de jeunes retraités venant d’autres régions ». Si elles ont le vent en poupe, la difficulté consiste à trouver des chefs de chœur qui se font de plus en plus rares, la majorité étant des professionnels.

Chorale du Pays Blanc, Pays Noir

L’association a également d’autres belles ambitions. Suite au succès de la chorale éphémère autour de la 9e symphonie de Beethoven dirigée par Philippe Hui en 2018, elle met en place pour mai 2022 un nouveau projet : une œuvre commune inédite interprétée par 1 300 personnes à la Soucoupe. « Elle portera sur les chansons des années folles qui seront réinterprétées et recomposées » spécialement pour l’événement qui risque bien de donner des frissons dans le dos.

Retrouvez le programme dans nos pages agenda.

Partager votre avis