Retour à la liste de la catégorie Activités
mar. 24 nov. 2020 Activités # Besné # La-Chapelle-des-Marais # Pornichet # Saint-Joachim # Saint-Malo-de-Guersac # Trignac

Franc succès pour les lots surprises des médiathèques

Estuaire est parti à la rencontre des lecteurs qui ont choisi de faire confiance aux médiathèques pour leur concocter de belles découvertes littéraires.

Depuis le début du confinement, des médiathèques de la Carene innovent en proposant notamment des lots surprises à leurs lecteurs. Pourtant, cette initiative déjà expérimentée il y a quelques années par la médiathèque de Montoir-de-Bretagne n’avait alors pas rencontré un franc succès. « Sans compter que cela nous imposait une contrainte logistique difficile à tenir dans la durée », explique une des bibliothécaires.

Aujourd’hui, dans l’anémie culturelle ambiante, les mentalités semblent plus ouvertes à ce type de proposition et le lecteur plus enclin à sortir de sa zone de confort. Quoi qu’il en soit, le succès de cette opération n’est plus à démontrer aujourd’hui. Vendredi 13 novembre c’est une quinzaine de lots qui ont été distribués à la médiathèque de Saint-Malo-de-Guersac. A la médiathèque Etienne-Caux de Saint-Nazaire, ce sont des “sacs mystères” qui attendent les enfants et les adolescents, classés par tranches d’âges, des bébés à 14 ans.  A la médiathèque de Pornichet, l’opération nommée Bibli’Hotte, en fonction depuis seulement quelques jours, va au-delà des attentes avec plus de 30 lots commandés pour la seule journée de mardi.

« Entre ceux qui aiment “fureter” dans les rayons des livres et ceux qui ne savent pas quoi choisir ou encore ceux qui maîtrisent mal la commande par Internet, c’est une bonne solution », soulignent les bibliothécaires de la médiathèque Colette. 

Estuaire est donc parti à la rencontre de ces lecteurs ce mercredi après-midi à Saint-Malo-de-Guersac. Nombreux sont ceux à se laisser guider. S’ils ne lisent pas tout, ils tombent parfois sur de bonnes surprises. 

« C’est sûr, ça sort de mes habitudes. Je lis surtout des biographies, des histoires vraies de toutes les époques. Mais là je vais me laisser guider par leur choix. J’apprécie les surprises, alors je vais piocher dans ce qui m’est proposé. Et tant mieux. Il faut savoir sortir de ses habitudes », indique Dominique, une fidèle de la bibliothèque et du Prix des lecteurs.

Même son de cloche chez Célia, qui est venue avec deux de ses enfants : « En règle générale, je me laisse guider par les conseils des bibliothécaires. Et quand j’ai découvert un auteur, j’essaye de lire un maximum de ses œuvres. Alors ça ne va pas vraiment changer pour moi. En tout cas, c’est une bonne initiative. » Quant à ses enfants, le mot “surprise” suffit à éveiller leur curiosité. Comme cette adolescente venue chercher une commande d’un livre Fantasy et qui se laisse malgré tout prendre au jeu en demandant un de ces sacs remplis de BD, de livres, de CD et de revues.

Au vu du contexte épidémique, les médiathèques, en attente de renouer avec leurs programmes d’animations, s’adaptent donc et imaginent. Les lecteurs aussi, et avec eux la naissance de nouvelles pratiques.

Lire notre article “Et si on se laissait surprendre”.

Partager votre avis