Retour à la liste de la catégorie Associations
mer. 25 avril 2018 - mar. 01 mai 2018 Associations # Saint-Nazaire

Totem : une épicerie solidaire et accueillante

Comme partout en France, les initiatives alternatives fleurissent à Saint-Nazaire (et sur toute la Carene). Rencontre avec Pierre Bastian, le président de la nouvelle association Totem, une épicerie solidaire.

Estuaire. Comment est née l’idée de cette épicerie pas comme les autres ?
Pierre Bastian. En 2007, j’ai fait un burn-out suivi d’une longue dépression. J’ai perdu mes liens familiaux et sociaux, je vivais avec le RMI (devenu RSA, ndlr). Je me suis renfermé dans ma bulle et me suis rendu compte qu’il n’existait pas de lieu où pouvait se recréer du lien social. Comme je passais beaucoup de temps derrière l’écran, j’ai posté un jour un message sur mon profil Facebook, et j’ai reçu des réponses de personnes se trouvant dans le même cas. Sept d’entre elles font maintenant partie de l’association et une vingtaine d’autres s’intéressent au projet.

Quels sont les objectifs de Totem ?
En premier lieu la création d’un point de vente sous forme d’une épicerie solidaire et sociale afin de donner à tout le monde la possibilité d’accéder à des produits de qualité et au moindre coût. Il s’agira aussi d’y créer un tiers lieu réservé aux adhérents qui pourront y boire un café, se détendre, échanger, partager, accompagner. Nous souhaitons offrir la possibilité d’y proposer des ateliers sur la santé, le manger sain, le zéro déchet, avec l’intervention d’autres personnes ou associations, comme par exemple le MarSOINS.

Comment fonctionnera l’épicerie ?
Les non-adhérents paieront le prix normal, les adhérents, avec une cotisation de 20 € par an, bénéficieront de 40 à 50 % de réduction sur le tarif de base (5 € pour les adhérents aux très faibles revenus à qui les produits seront vendus à prix coûtant, NDLR)*. Nous travaillerons avec des producteurs locaux, ce sera une épicerie à taille humaine et de proximité, toujours dans l’objectif de favoriser les liens sociaux. Et, très important, notre but est aussi de créer des emplois.

Quels sont vos besoins ?
La Mairie de Saint-Nazaire nous apporte son soutien. Nous avons prioritairement besoin d’un local et d’un maximum d’adhésions. Nous allons mettre en place des réunions publiques pour présenter le projet et un financement participatif.

Pourquoi associer épicerie et lieu d’accueil ?
Parce que l’épicerie sera forcément un point de rencontre, et nous le souhaitons vivant, un lieu où pourra se faire des échanges de compétences, où l’on pourra trouver de l’aide pour faire son CV par exemple, un lieu où rencontrer et se reconstruire.

* Comme pour la Coop du coin, les adhérents devront donner trois heures par mois de leur temps pour aider l’épicerie à fonctionner.

Partager votre avis