Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 25 févr. 2020 Associations # Saint-Nazaire

Deux quartiers, une ville, une association

Depuis un centenaire, l’UMP accompagne l’histoire de la ville de Saint-Nazaire à travers des générations de sportifs et d’innombrables rencontres conviviales.

Le 29 février 1920 se constituait, sous l’impulsion d’Alexandre Lemoine, directeur de l’école primaire Paul-Bert, l’Union Méan-Penhoët, dont l’objectif était “d’organiser la solidarité et de développer des loisirs sur le quartier”. Depuis 1900 existait déjà l’Amicale de l’école primaire Paul-Bert de Penhoët qui organisait de la gymnastique masculine et accueillait la clique du quartier et, depuis 1907, la Méannaise, amicale de tir de l’école George-Sand, et la clique de l’école Ernest-Renan. Mais la guerre de 14-18 a changé la donne, de nombreux adhérents n’étant pas revenus des champs de bataille. Les quartiers aussi avaient changé : on y avait construit un immense camp pour loger des ouvriers indochinois “importés” pour remplacer la main-d’œuvre partie au front, puis des prisonniers allemands. Ne sachant plus que faire de ces bâtiments inutiles, la mairie de Saint-Nazaire les met alors à la disposition des trois amicales qui préfèrent unir leurs forces. L’UMP était née, transformant le “camp chinois”, comme on l’appelait, en un outil omnisports lieu de rendez-vous des habitants.

Treize présidents plus tard, d’aménagements en agrandissements, de salle de fête en foyer municipal, une guerre plus tard aussi, l’association n’a rien perdu de son ADN, anecdotes et péripéties ne manquant pas à la petite et grande histoire, comme en 2002 avec la création du parti politique UMP, nouvelle prise entre gros agacement et humour.

Avec ses six sections – boxe, gymnastique, tennis de table, football, musculation et pétanque –, qui accueillent tous les âges, elle a initié et formé des familles entières, et même engendré des champions, comme Julie Robert et David Papot en boxe ou Bruno Le Boursicaut en pétanque, pour ne citer qu’eux. Structurée depuis 2012 en une association générale qui chapeaute six associations autonomes, extrêmement bien équipée, elle comptabilisait 620 licenciés en 2019. Après un grand rassemblement interne, chaque section se prépare donc aujourd’hui à fêter cet anniversaire marqueur de son implantation et de son implication sur le territoire. 


/////
RENDEZ-VOUS /////

8 et 29 mai : finale de regroupement de Team gym au gymnase Fogiel (équipes de Bretagne, des Pays de la Loire et de Centre-Val-de-Loire).

23 mai : tournoi international de football (avec la présence de deux équipes de Saarlouis et de deux équipes d’Avilles) suivi d’un repas sous chapiteau avec d’anciennes gloires du foot des années 60 à 70.

19 et 20 juin : concours départemental de pétanque sur le boulodrome de Méan.

28 juin : journée découverte de musculation au gymnase Marc-Garnier.

Toute l’année : exposition retraçant l’histoire de l’association dans le blokaus sous le siège de l’association (35, rue Jules-Verne).

Partager votre avis