Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 25 mai 2021 Associations # Montoir-de-Bretagne # Saint-Nazaire

Tàm-Tàm de la solidarité à Montoir

Montoir-de-Bretagne et l'épicerie nazairienne Totem s'unissent pour lancer
un nouveau dispositif en direction des plus fragiles : Tàm-Tàm.

De gauche à droite : Pierre Bastian, Géraldine Bonabal, Thierry Noguet et la bénévole de Totem Charlène Halgand.

Tàm-Tàm comme Totem à Montoir : une appellation pleine d’humour pour désigner le partenariat avec l’épicerie sociale Totem mis en place par la mairie et le CCAS de Montoir-de-Bretagne.

« Il était dans le programme de la Ville de créer une épicerie solidaire à Montoir. Mais pourquoi partir de zéro quand cela existe déjà sur le territoire. Nous avons donc préféré nous appuyer sur l’expertise portée par Totem avec qui nous nous étions déjà rapprochés à l’occasion des “boîtes solidaires” de Noël », explique Thierry Noguet, maire de Montoir.

Cette action vise à faciliter le quotidien des habitants les plus démunis ou en situation de fragilité, orientés par le CCAS de Montoir, avec un service gratuit de livraison de courses à domicile accompagné de moments de partage. « C’est un dispositif qui repose sur le Clea* – pour Conviviaux, de lien et d’échanges apaisants – que Totem a lancé à Saint-Nazaire. En plus des courses, le bénévole passe du temps à discuter, jouer à un jeu de société, faire la lecture ou une balade… Il s’agit là de lutter contre l’isolement et de réduire l’exclusion », indique Pierre Bastian, président de l’association Totem.

« C’est une forme supplémentaire d’aide aux besoins qui ne se substitue pas aux aides existantes, expose Géraldine Bonabal, responsable du CCAS. Cela peut concerner des personnes en grande précarité, dont le nombre a augmenté avec la crise sanitaire, mais aussi des personnes dépendantes qui bénéficient du service repas, mais à qui il manque des produits d’hygiène par exemple. Et aussi toutes celles qui souffrent de
solitude.
»

Un service entièrement assuré par des bénévoles

« L’objectif est également de mobiliser les énergies citoyennes dans ce qui fait sens, de favoriser l’engagement des habitants de Montoir dans des actions de solidarité, et de renforcer ainsi la mutualisation et le lien social », continue Géraldine Bonabal. « En effet,  nous comptons sur le mouvement de solidarité initié durant cette période de crise, en espérant qu’il va perdurer. Tàm-Tàm, tout en travaillant le collectif et en fédérant dans des actions de solidarité des bénévoles de Montoir, est de plus le moyen de renforcer et de développer les partenariats locaux avec le tissu associatif » conclut Thierry Noguet.

Ce dispositif, que l’OSCM et le réseau Vivre à  Montoir-de-Bretagne ont déjà rejoint, s’adresse à toute Montoirine et tout Montoirin prêts à s’investir. Parce que, “Quand le tam-tam frappe, on ne se proclame pas meilleur danseur, on le prouve”… (Ahmadou Kourouma, écrivain ivoirien).

Comment ça marche ?

Le principe et simple. Après orientation par le CCAS, une première visite est organisée. Les commandes se font par téléphone ou avec le bénévole à partir d’un catalogue. Les produits sont acheminés à Montoir par Totem le mercredi et le vendredi matin, puis dispatchés entre les différents bénévoles.   

* Pour information, Totem recherche des bénévoles Clea sur Saint-Nazaire.

Partager votre avis