Retour à la liste de la catégorie Sport
dim. 25 nov. 2018 Sport # Saint-Nazaire

Un VTT pour deux

La 8e édition du Run & Bike de Saint-Nazaire, c’est ce dimanche 25 novembre au Parc paysager. Une course ouverte à tous, à partir de 7 ans.

Un parcours fléché de 15 kilomètres, un VTT pour deux, un mélange de course à pied et de cyclisme. Cette épreuve, c’est le Run & Bike de Saint-Nazaire, 8e du nom, organisé par Saint-Nazaire Raid Evasion ce dimanche 25 novembre. Comme chaque année, le départ se fera au Parc paysager, à 10h. « Il y a un tiers du parcours dans le Parc, un autre sur le front de mer et un dernier sur la plage, explique Lionel Postollec, président de l’asso-
ciation depuis trois ans. Ce n’est pas un parcours jugé difficile, on va assez vite. Les plus sportifs ont un rythme de 20 km/h de moyenne sur la course. Il n’y a qu’une partie un peu pénible, c’est sur la plage, à la hauteur des pêcheries : le sol est plus vaseux et on s’enfonce un peu avec les vélos. » Le Run & Bike de Saint-Nazaire est d’ailleurs l’un des rares de la région à se dérouler en partie sur la plage.


L’an dernier, près de 200 équipes adultes femmes, hommes et mixtes étaient inscrites et une cinquantaine dans les autres catégories, soit un total de plus de 500 participants : des coureurs et triathlètes, mais aussi des locaux et des non-licenciés. « En 2017, nous avions lancé une nouvelle catégorie, souvent oubliée, celle des 14-15 ans. Les jeunes font le même parcours que les adultes, mais sur 7,5 km. Nous la maintenons pour cette édition », gratuite, tout comme les catégories enfants (4 km pour les 11-13 ans et 2 km pour les 7-10 ans). « Nous espérons qu’il y aura encore plus de jeunes cette année. »

Les consignes sont les mêmes pour tous : port du casque obligatoire, se passer le VTT sans le poser à terre et franchir la ligne d’arrivée en équipe. « Cette épreuve mêle technique et stratégie. Il faut travailler les passations de vélo pour perdre le moins de temps possible. Il faut aussi réfléchir à une stratégie au niveau de la cadence. Nous conseillons de se passer le vélo toutes les minutes ou minutes trente car ce fractionné très court permet de conserver sa vitesse, de courir vraiment vite et de moins se fatiguer, précise Lionel Postollec. Dans ce type de courses, il y a les notions de dépassement de soi, de travail d’équipe et de convivialité. »

Partager votre avis