Retour à la liste de la catégorie Livres
lun. 10 mai 2021 Livres # Saint-Nazaire

Histoire de Saint-Nazaire, de Noël Guetny

Mariant sa passion pour les histoires individuelles et celle pour l'Histoire collective, Noël Guetny sort un nouvel ouvrage consacré à sa ville d'adoption : Saint-Nazaire.

S’il a écrit un roman, des nouvelles et même un recueil de poésie*, Noël Guetny a comme terrain de prédilection l’Histoire sous toutes ses formes, dont celle de Saint-Nazaire. Il y revient donc à nouveau avec son dernier opus sorti aux éditions La Geste qui porte le titre on ne peut plus simple : Histoire de Saint-Nazaire.
L’Angevin est pourtant arrivé dans la ville un peu par un hasard professionnel quand, à la fin de sa formation à l’Ecole des hautes études en santé publique de Rennes, il est nommé en 1979 au poste de directeur du personnel de l’hôpital de Saint-Nazaire. « Dans un déroulement normal de carrière, je n’étais pas fait pour y rester, je me serais fait muter ailleurs, mais j’ai rencontré Joël Batteux, devenu maire en 1983. Il a fait appel à moi pour remplir la fonction de RH à la mairie et le ministère de la Santé m’a détaché en 1989. Je suis devenu directeur général des services de la mairie l’année suivante. Ce qui m’a gardé à Saint-Nazaire, ce sont les projets, et la volonté d’inscrire ces projets dans la durée. J’avais un intérêt pour la chose publique, mais je ne connaissais pas l’éventail des domaines d’une mairie avec ses plus de cent métiers et la cohésion qu’il faut créer pour trouver leur point commun », confie Noël Guetny.

C’est peut-être cet éventail qui l’a inspiré dans l’écriture de ce portrait de Saint-Nazaire sous forme de mosaïque dont les tesselles sont plus de 70 acteurs passés et présents de la ville qui, ensemble, reconstituent une geste nazairienne.

« Les écrits sur Saint-Nazaire sont souvent spécialisés, que ce soit sur les paquebots, la guerre ou la reconstruction. J’ai voulu poser un regard plus panoramique ancré dans des personnages qui me semblent représenter cette histoire, cela peut porter à débat, mais je l’assume. On peut aussi me reprocher le petit nombre de femmes et j’anticipe cette question légitime, mais avant la guerre on ne parlait pas ou peu du rôle des femmes et les métiers nazairiens étaient majoritairement des métiers d’hommes. »

Chacun sa pierre à l’édifice

Construit dans un ordre chronologique, du 1er siècle après JC à aujourd’hui, Histoire de Saint-Nazaire saute de genre en genre et de discipline en discipline avec légèreté, sans jamais perdre l’équilibre et la cohérence de son récit. Si « on y trouve des figures imposées telles qu’Aristide Briand, François Blancho ou Joël Batteux » et si certains lecteurs pourront peut-être y regretter des absences, se mêlent maires successifs, industriels, syndicalistes, commerçants, artistes, politiques, résistants, sportifs, artistes, qui ont participé à un moment donné à l’avancée d’une ville jeune, blessée par les guerres et les crises économiques, mais toujours en mouvement : la nouvelle ville de René Guillouzo, la Maison du peuple d’Henri Gautier, les mollets du cycliste Gabriel Poulain surnommé l’Archange, l’Université populaire et les colonies de vacances de Pierre Norange, les combats pour les droits des travailleurs de Nestor, du Grand Paul et du Petit Jules, la magie des lumières de Yann Kersalé, les jambes nerveuses de Sandra Gomis, la montée commerciale de la famille Rigault, l’école de musique de Fernand Guériff, la création du théâtre Athénor de Brigitte Lallier-Maisonneuve… Impossible de tous les citer, d’autant qu’ils sont accompagnés de personnages de fiction qui, eux aussi, racontent la ville : Tintin et M. Hulot bien sûr, mais aussi
l’Antoine Bloyé de Paul Nizan ou la personnalisation des désirs d’appareillage de Julien Gracq.

« J’ai choisi des personnes qui ont été poussées à l’action par leurs convictions et les circonstances dans des périodes clés qui demandaient à travailler en collectif. Il existe une réelle réflexion propre à Saint-Nazaire, c’est une ville de bâtisseurs qui construisent ensemble, dans tous les domaines, pas de financiers. Avec une particularité : il n’y a jamais de tampon FIN. »

Pour résumer cette plongée humaine et historique, nous dirions que Histoire de Saint-Nazaire est un livre consistant, documenté, illustré d’une riche iconographie, dont l’accès est largement facilité par une écriture fluide, presque aimante.

* Noël Guetny est l’auteur, entre autres, de Récréations (1999, Le Sémaphore éd.), Un petit jeune homme au milieu du gué (2005, éd. Siloë), Marianne dans tous ses états (2013, éd. du Petit véhicule), Saint-Nazaire et la reconstruction (2018, Liv’Editions), Théâtre des villes, théâtre des champs (2019, Liv’Editions). Il a collaboré avec Joël Batteux à Vouloir sa ville (2012, éd. du Cherche midi). Il écrit également des biographies de particuliers pour sa propre maison d’édition, Signes de vie.

Partager votre avis