Retour à la liste de la catégorie Retours sur événements
ven. 31 août 2018 Retours sur événements # Saint-Nazaire

Alvéole 12 : une nouvelle salle à Saint-Nazaire

Le forum des associations, ce 8 septembre à Saint-Nazaire, sera l'occasion d'inaugurer la salle de l'alvéole 12, dédiée principalement aux 700 associations de la ville.

Alors que la salle Jacques-Brel, située au Petit-Maroc, doit être démolie courant octobre, une nouvelle salle a été construite dans l’alvéole 12 de la base sous-marine de Saint-Nazaire. C’est avec six mois de retard qu’elle a été livrée cette fin août pour un budget total de 10,2 millions d’euros. Ce vendredi 31 août, une visite aux journalistes a été organisée par la municipalité, la veille de la présentation aux associations, un lieu qui doit leur être dédié. Petit aperçu.

 

La salle de l’alvéole 12 mesure 80 mètres de long sur 17 de large. Elle peut accueillir 2 800 personnes debout et jusqu’à 850 personnes assises. Il sera possible de louer la salle en entier, un tiers (338 m2) donnant sur la terrasse, ou les deux tiers côté scène (739 m2). Elle est équipée de deux écrans géants, de projecteurs et enceintes.

De grandes baies vitrées donnent sur la terrasse, un lieu de passage public. Les associations pourraient le privatiser après une demande spécifique.

Pour leurs spectacles, les associations bénéficieront de loges à l’étage de l’alvéole 12 bis, toutes équipées d’écrans permettant un retour-scène. Un office restauration de niveau professionnel a également été créé dans cette partie de la base sous-marine et pourra être loué, en plus de la salle, pour les grands événements. Tout le site est accessible aux personnes handicapées.

850 chaises et 200 tables sont stockées dans l’alvéole 13, lieu et matériel mutualisés avec la salle de concert du Vip et le LiFE.

Dans l’alvéole 13, un espace ouvert sur l’extérieur (sans chauffage) fait le lien avec le Vip et le LiFE. Des gradins (300 spectateurs) et des bureaux (sous les gradins) ont été installés. Les associations pourront laisser libre cours à leur imagination pour investir ce lieu.

Partager votre avis