Retour à la liste de la catégorie Sortir
ven. 08 mai 2020 Sortir

Lettre ouverte d’artistes du territoire

Devant le trou noir engendré par la pandémie de Covid-19, onze structures professionnelles de spectacle vivant du territoire ont rédigé collectivement une lettre ouverte adressée aux élus, institutions, responsables de structures et partenaires culturels.

Lire à ce propos notre article du 16 avril 2020 “L’inquiétude des artistes du territoire (et d’ailleurs)”.

LETTRE OUVERTE

à nos élus, institutions, responsables de structures, partenaires

Nous sommes 11 structures professionnelles évoluant dans le domaine du spectacle vivant sur la Communauté de Communes de la Carène, Estuaire et Sillon et dans le Morbihan

Comme vous le savez, la crise sanitaire actuelle impacte d’une manière dramatique notre monde et la vie de toutes les personnes qui travaillent dans ce secteur: artistes, techniciens, administrateurs, producteurs, diffuseurs.

La sortie du confinement prévue le 11 mai ne signe pas la fin de notre arrêt de travail.

Nos créations sont au point mort, nous ne pouvons plus diffuser nos spectacles et concerts, ce qui veut dire que l’an prochain nous ne pourrons les jouer, les intermittents que nous employons voient leur réserves d’heures de chômage s’épuiser, nos budgets fondent.

Nous venons partager avec vous un état des lieux qui nous semble très parlant et alarmant.

Sachant que nos compagnies sont autofinancées en moyenne à 86% c’est à dire que ce sont les ventes de spectacles ou concerts qui financent nos structures,

depuis le 17 mars (date du début du confinement) jusqu’au 31 août 2020 (date provisoire), nous subissons l’annulation de 118 représentations sur le territoire national, régional, départemental, local, ce qui représente:

– 55 900 € de pertes sèches pour nos structures,
– 1 700 heures d’intermittence perdues
– 9 000 spectateurs privés de spectacle ou de concert

Il reste à ce jour une grande incertitude sur des éventuels reports de ces représentations sur cette année ou l’année prochaine.

Nos séances de pratiques artistiques, stages, répétitions et mises en scène sont également à l’arrêt:

– 750 heures de travail
– 945 personnes apprenties concernées – 36 300 € de frais engagés

Ces représentations, mises en scène et stages ne se passent pas uniquement dans les théâtres ou les salles de concert. Nos interventions écument tout le territoire des Pays de La Loire et s’adressent à un public multiple: conservatoires, écoles, collèges, lycées, maisons de quartier, écoles de cirque, Ehpad, centres médico-sociaux.

Ce sont toutes ces structures qui aujourd’hui et pour une période indéterminée perdent tout accès à une pratique artistique.

Voici donc notre réalité aujourd’hui le 7 mai 2020, beaucoup d’incertitudes demeurent et d’autres annulations se profilent d’ici la fin de la saison et début de la prochaine (2020/21)

Ce que nous attendons aujourd’hui et pour l’année à venir, en notre nom et selon les préconisations des principaux syndicats d’employeurs et de salariés:

– le paiement des contrats de spectacles et des conventions de séances de pratiques artistiques annulés (levée de la clause du service fait) pour permettre le paiement de TOUS les salaires des personnels prévus. Il en va du maintien de notre régime de chômage. A l’heure actuelle, très peu de contrats et de conventions annulés ont été honorés, ce qui est catastrophique pour la survie de nos structures.

– leur report au mieux sur 2020, sinon 2021

– l’instauration d’une année “blanche” pour tous les travailleurs du spectacle (annonces du gouvernement en cours)

Nous vous demandons d’interpeller vos partenaires et collègues, vos élus, programmateurs, directeurs d’établissements scolaires en ce sens et pour que la solidarité avec nos structures opère en toute transparence.

Une concertation avec vous pour envisager l’avenir, inventer ensemble de nouvelles formes artistiques, qui puissent toucher tous les publics dans le respect des consignes sanitaires, ainsi que de nouvelles manières de diffuser notre travail serait pour nous un signe fort de votre engagement auprès de nous.

Nous sommes solidaires et nous sentons associés à tous les autres corps de métiers évoluant autour de nous: plasticiens, auteurs, cuisiniers, chauffeurs, écrivains, illustrateurs, graphistes, vidéastes, photographes, traducteurs LSF…

Merci de votre attention

Les Compagnies : Artis Facta, Arts Symbioses, Banc Public, Collectif A l’envers, Débits d’fagots, Diabolo Menthe, Drapés Aériens, La Belle Etoile, La Petite Pièce, Nina La Gaine, Tenir Debout

Les travailleurs du spectacle : Cathy Bouësse, Cécile Briand, Laurence Colin, Fred Deb, Gweltaz Hervé, Anne Merceron, Enora Monfort, Gaëlle Lautru, , Karine Le May, Vanessa Leprince, Bruno Millischer, Jérôme Marquet, Jean-Luc Rivière et Stéphanie Zanlorenzi”

Partager votre avis