Retour à la liste de la catégorie Cinéma
mar. 14 janv. 2020 Cinéma # Ciné Malouine

[zoom] Sol

(France 2020) comédie de Jézabel Marques avec Chantal Lauby, Camille Chamoux, Giovanni Pucci.
Durée : 1h38.

Note de la rédaction :

La magnifique chanteuse de tango Sol Cortiz (Chantal Lauby) vieillit. Elle qui avait abandonné Paris et son prénom Solange pour vivre en diva à Buenos Aires voit son soleil s’éteindre. L’heure est au bilan, et il n’est pas des plus réconfortants : le cou qui se plisse, un fils guitariste perdu de vue avant qu’il ne se tue en voiture loin d’elle, une belle-fille et un petit-fils de 7 ans inconnus, la solitude qui s’approche. Désemparée, Sol va tenter de retrouver le sens de sa vie en revenant à Paris pour rencontrer son petit-fils. Mais devant la rigidité douloureuse d’Eva, sa belle-fille (Camille Chamoux) qui n’a pas réussi à faire le deuil de son mari, elle va faiblir et faire croire qu’elle est intéressée par le petit studio que la jeune femme met en location sur son palier… La “cohabitation” entre une Sol excessive et une Eva emprisonnée dans sa tristesse ne va pas être un long fleuve tranquille. Heureusement, il y a le sourire du petit Jo… Ces deux femmes qui ont aimé le même homme et qui aiment maintenant le même petit garçon vont-elles réussir à réunir leurs chemins ?

Comédie sur les regrets, les amours perdues, la difficulté du deuil et la transmission, Sol a la mélancolie du tango bien qu’il n’en ait pas le feu. Fidèle à son propos, la réalisatrice Jézabel Marques ose puiser dans l’histoire du tango partagée par l’Argentine et Paris, et l’héritage littéraire et cinématographique à sa disposition, allant jusqu’à largement s’inspirer d’une des scènes mythiques du Talons aiguilles d’Almodóvar. Porté par deux actrices complémentaires (même si Chantal Lauby semble manquer de souplesse pour danser le tango…), entre drôlerie et tristesse équilibrées, son premier long-métrage arrive finalement à toucher sans tomber dans le piège de la mièvrerie grâce à son vecteur culturel (la musique, réussie, a été écrite par Laurent Perez Del Mar) et à son humour.

Un film apaisant qui porte l’espoir d’une possible renaissance. Le soleil ne s’éteint pas, il se couche, se lève, se couche, se lève..

Avis à chaud d’un spectateur
« Une jolie histoire, on s’attache aux personnages qui sont attendrissants, les comédiens sont excellents. » (Julie, 31 ans)

Partager votre avis