Retour à la liste de la catégorie Spectacles
mar. 31 juil. 2018 Spectacles # Saint-André-des-Eaux

Ode au marais de Brière

Pour filer un doux dimanche estival aux ondoiements de l’imaginaire et des coutumes locales, rendez-vous ce dimanche 5 août avec la 53e Fête des chalands fleuris.

Les ingrédients de base sont immuables : le cadre naturel de la Chaussée-Neuve à Saint-André-des-Eaux, des embarcations traditionnelles (les fameux chalands) entièrement parées de 100 000 fleurs fraîches cueillies la veille, une scénoparade originale regroupant des centaines de figurants costumés, des démonstrations de savoir-faire, de la musique, de l’artistique et surtout une ambiance authentique. Depuis plus d’un demi siècle, la Fête des chalands fleuris se fait le temps fort du mois d’août au plein cœur de la Brière, drainant à chaque édition plus de 7 000 visiteurs.

Il faut dire que l’événement est unique en France, offrant tous les ans une thématique et des spectacles différents. Pour cet opus 2018, les propositions seront ainsi placées sous le signe de l’eau, plongeant le public dans Les Eaux dormantes, la nouvelle scénographie de la parade fleurie qui évoquera les retrouvailles d’une famille briéronne au siècle dernier (à 14h15 et 15h30). Autre création sur le thème de l’élément liquide, A la renverse, par la Cie nazairienne Nina La Gaine qui, avec son vélo-scène, raconte de manière insolite notre environnement, entre ragondins et histoires de marins, entre images et objets fantastiques (15h45). Côté musique, le groupe Voyage Swing empruntera en déambulatoire les chemins de l’Argentine, de l’Irlande ou du Brésil pour un bal rétro (15h45) quand les cinq musiciens de Startijenn mélangeront musique bretonne traditionnelle et moderne (16h15).

Bien sûr, le patrimoine immatériel sera aussi de la partie avec en matinée une présentation de l’extraction de la tourbe à 10h45 et du morta, bois en cours de fossilisation, à 11h, des expositions sur les us et coutumes de la région, des artisans d’art et de produits locaux, des jeux bretons, un repas du terroir et autres surprises du cru.

Rendez-vous est d’ores et déjà donné samedi 4 août aux volontaires qui souhaiteraient rejoindre pour la cueillette des fleurs les 400 bénévoles coordonnés par l’association andréanaise Absade.

Partager votre avis