Retour à la liste de la catégorie Spectacles
sam. 20 avril 2019 Spectacles # Saint-Nazaire

“Sur un chemin de crête”

La voix de Karen a rejoint celle de Manu… “Grand Huit”, le dernier album du Nazairien Manu Baudouin et de sa compagne, exalte la douceur de l’amour.

On l’a connu jouant à cache-cache derrière les mots et l’humour anglais, moins secret mais si sombre dans son album de 2015 inspiré de l’iconique – et énigmatique – Elliott Smith, on le retrouve aujourd’hui accompagné de sa femme Karen au chant et au clavier. « Je suis également musicienne, mais on ne chantait ensemble qu’à la maison, pour le plaisir, explique Karen Baudouin. Et puis un jour, après un concert où je l’avais rejoint sur scène, cela nous a paru évident d’aller plus loin, de créer quelque chose à deux. On a ensuite chanté au Pré vert, Sous les palmiers la plage, au Vip lors de la soirée solo/duo. »

« Je commençais à avoir du mal à écrire, je crois que je m’ennuyais moi-même, et là, d’un coup, les mots et les mélodies ont coulé de source. Ce sont des chansons qui parlent de nous, de nos voyages, réels ou intérieurs, simplement, des chansons intimes assumées, sans fard », ajoute le chanteur auteur compositeur.

L’album qu’ils viennent de sortir s’appelle Grand Huit, « parce que la vie n’est pas linéaire, il y a des hauts et des bas, et on a le droit de le dire, comme on a le droit d’exprimer son bonheur… »

L’album des sentiments et de la complicité où se mêlent voix grave et voix limpide, l’album des amoureux… Léger, poétique comme une promenade à deux. Ou plutôt à trois : « Mon fils Tom* en a fait l’enregistrement dans son studio de Nantes, sa confiance et son exigence ont été d’une grande importance », confie Manu Baudouin.

Une histoire de famille artistique recomposée à découvrir en showcase à Trignac et en concert à la P’tite scène des halles de Saint-Nazaire.

* Tom Baudouin fait par ailleurs partie du groupe Fragments.

Partager votre avis