Retour à la liste de la catégorie Spectacles
ven. 19 juil. 2019 - sam. 20 juil. 2019 Spectacles # Saint-Nazaire

“Ne rien faire” à Saint-Marc-sur-Mer

La musique fait voyager. Farniente festival vous fait prendre le large.

Marcel Kanche, Nina Garcia et Maria Bertel, Hakim Hamadouche, Kristel. Crédits photos : Isabelle Lemaitre K, Hélène Marian, Youri Lenquette.

On met ses tongs, on prend sa serviette et on s’installe tranquillement sur la plage de M. Hulot, à Saint-Marc-sur-Mer. Maintenant, on profite. Avec Farniente festival, l’oisiveté prend tout son sens. Depuis treize ans, l’association organisatrice Le Sens du Poil concocte un programme à savourer les pieds dans le sable ou dans l’eau.

Vendredi 19 juillet, on sera bercé par des notes orientales avec le mandoluth électrique et la voix de Hakim Hamadouche. Virtuose de cet instrument à cordes, il a accompagné Rachid Taha, Têtes raides, Tricky… et s’amuse à revisiter les traditions musicales de son pays d’origine, l’Algérie, à improviser et à explorer des territoires inconnus avec un band composé de Christine Roch au saxophone, Mirabelle Gilis au violon, Claire Adrados à la basse, Edith Begout au synthé, Arthur Simon à la trompette, Guy Roch à la batterie et Khlif Mizialloua à la guitare.

Samedi 20 juillet, quatre groupes nous entraîneront chacun dans leur univers singulier. Marcel Kanche, ayant collaboré avec les chanteurs Alain Bashung ou Matthieu Chedid et écrit pour Vanessa Paradis ou Axel Bauer, apportera la douceur de la chanson française et du blues-rock aux côtés de sa femme Isabelle Lemaitre K et du guitariste Jean-François Pauvros. Ce dernier connaît bien le prochain artiste à l’affiche, Jean-Marc Foussat, puisqu’ils ont créé ensemble le groupe Marteau Rouge avec Makoto Sato à la batterie. Depuis les années 1970, Jean-Marc Foussat a enregistré les compositions du guitariste Derek Bailey, du saxophoniste Evan Parker, du tromboniste Radu Malfatti… et improvise sur son synthétiseur. Cela donne une performance musicale unique, mêlant bruitages et machines électroniques.

Viennent ensuite Nina Garcia et Maria Bertel, un duo guitare électrique/trombone de musique libre et radicalisée, et le trio familial Kristel (chant/basse, guitare, batterie) de punk-rock en langue malgache.

Farniente festival invite une nouvelle fois à un agréable temps de plaisir musical en chantonnant quelque chose comme “Je voudrais du soleil vert, Des dentelles et des théières, Des photos de bord de mer…”.

Partager votre avis