Retour à la liste de la catégorie Spectacles
mar. 17 mars 2020 - mar. 31 mars 2020 Spectacles # Saint-Nazaire

Sous d’autres cieux

A travers une grande épopée antique, la metteuse en scène Maëlle Poésy rappelle que l'exil et l'errance sont à la racine de notre civilisation. Un voyage initiatique. 

Aller chercher dans les grands récits du passé pour éclairer notre présent et raviver notre mémoire, c’est le point de départ du spectacle de Maëlle Poésy, Sous d’autres cieux. En adaptant la première partie de L’Enéide* de Virgile, celle des errances, elle nous plonge au cœur d’un voyage initiatique sur la Méditerranée qui, à l’époque déjà, était à la fois refuge et menace. Du texte de Virgile, elle retient quelques étapes décisives : victime de la ruse des Grecs, Enée doit s’enfuir de Troie en flammes avec son père et son fils, en quête d’une terre pour y fonder une nouvelle cité (qui deviendra Rome). Confrontés à de violentes tempêtes, et malmenés par les dieux et des peuples hostiles, ils vivent une traversée aussi périlleuse que douloureuse. Une épopée qui interroge sur l’exil, les migrations, le statut d’étranger… quoi de plus actuel. La mer Méditerranée n’en finit pas d’être un tombeau.

Renouer avec la force des récits antiques


Pour construire le spectacle, Maëlle Poésy a travaillé à la traduction et à l’adaptation avec l’auteur Kevin Keiss pour un récit qui rappelle des vérités passées et questionne notre mémoire. Jusqu’à quel point sommes-nous les héritiers de ces mondes anciens? Comme un éternel recommencement, les fragiles embarcations, les voyages tumultueux, l’exil douloureux, les deuils, les naufrages… c’est ce que subissent ces héros antiques et les migrants d’aujourd’hui. Il faut tout abandonner en quelques instants, pour un ailleurs bien incertain.

Dans une mise en scène dynamique, Maëlle Poésy présente une suite de tableaux puissants où la danse, la vidéo et le son concourent à donner de la force au récit. A l’image de son décor, comme un chaos de radeaux perdus dans la nuit, elle crée une atmosphère vibrante, entre rêve et cauchemar.

Mais ce voyage scelle aussi la rencontre des hommes et des dieux, du réel et des mythes, du passé et de l’avenir. Et active nos raisons d’être ensemble autour des fondements de notre humanité commune. 

* Poème épique en 12 chants écrit à la fin du 1er siècle avant J.-C.

Partager votre avis