Retour à la liste de la catégorie Sport
mar. 28 juin 2022 Sport # Saint-Nazaire

L’ADRV primée par le comité olympique

L’association récompensée pour son action envers les femmes multiplie les projets sur Saint-Nazaire : la création d’un pôle départemental de wushu.

Une belle surprise. L’association ADRV, L’art de rester vivant, a reçu le trophée Femmes en sport, Femmes en action par le Comité départemental olympique et sportif. Le trophée récompense les association qui agissent en faveur des femmes dans les pratiques physiques et sportives et de leur responsabilité associative. « On ne s’y attendait pas. Nous sommes une petite structure au regard des grandes fédérations de sport qui concouraient également. C’est une reconnaissance de notre travail », se réjouit Eric Garnier, fondateur de l’association avec sa compagne Mitchiko Mochizuki qui est issue d’une célèbre famille japonaise. Son grand-père Minoru Senseï Mochizuki fut l’assistant de Jigoro Kano, fondateur du judo, et de Morihei Ueshiba, fondateur de l’aïkido. Il reste à ce jour le Senseï le plus gradé de l’histoire des arts martiaux. Quant au père de Mitchiko, il importa le karaté dans les années 50 en France.  

L’association enseigne, entre autres, aux femmes ayant été victimes de violences la pratique du krav maga, une méthode de combat développée dans les années 30 en Tchécoslovaquie aujourd’hui utilisée par de nombreux services de police et forces militaires dans le monde. « Il ne s’agit pas d’apprendre à se battre. Ce sont des techniques très faciles qui permettent de se défendre et de mieux savoir faire face aux actes violents », soutient Eric Garnier, lui-même instructeur de boxe chinoise et de wushu – art martial popularisé par Ip Man et surtout son disciple Bruce Lee. L’association utilise aussi les arts martiaux comme un outil pour le bien-vieillir, la lutte contre le harcèlement et les violences scolaires, ou encore la réinsertion de l’emploi. Elle collabore avec d’autres associations sur ces projets comme Esprit 44 ou encore le LabSport. 

D’autres projets sont actuellement en construction. Soutenue par le centre Franco-chinois, l’association est en phase de dialogue avec la municipalité et la fédération sportive de Karaté pour que Saint-Nazaire devienne un pôle départemental de wushu. « L’entraîneur de l’équipe de France, Xiao-Fen Fang a déjà donné son accord pour animer des stages. Il s’agit de lutter contre la sédentarité et les violences scolaires et sélectionner des jeunes susceptibles de rejoindre l’élite pour les Jeux olympiques de la jeunesse à Dakar en 2026 », projette ce dernier. 

L’ADRV brise ainsi les stéréotypes pour démontrer que les arts martiaux, bien plus qu’une technique de combat, se révèlent bénéfiques pour la gestion des comportements, l’apprentissage des relations sociales et pour en apprendre plus sur soi-même. 

Photo : (de g. à d.) Dominique Valéra, Eric Garnier, Mitchiko Mochizuki et Hiroo Mochizuki, parrain de l’ADRV

Partager votre avis