Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 29 janv. 2019 Associations

Prochain départ avec les Matelots de la vie

Cet été, seize enfants malades ou guéris vont partir sur un voilier avec l’association les Matelots de la vie. Pour vivre cette aventure et la partager avec des enfants hospitalisés, elle a besoin d’encadrants. Partant ?

Équipage août 2016.

Ce vieux gréement de 70 ans en a parcouru des milles marins, en a vu du paysage et en a transporté du monde ! Construit à Douarnenez, Fleur de Lampaul a été un voilier de marchandises avant d’être abandonné, retrouvé, puis remis à flot. Aujourd’hui propriété de Gilles et Sylvie Auger, il est basé en Normandie et navigue neuf mois par an. L’hiver, il embarque des skieurs pour la Norvège et l’été, depuis 2016, il est réservé pour deux voyages bien particuliers…

 

Seize enfants malades ou guéris de 12 à 16 ans prennent en effet place à son bord.

« Nous organisons deux expéditions de trois semaines, l’une en juillet et l’autre en août, avec huit enfants et huit accompagnateurs », explique Patrick Lemesle, président de l’association pornichétine les Matelots de la vie créée en 2006.

Chaque année, les référents des hôpitaux (éducateurs, cadres, animateurs…), vrais « ambassadeurs de l’association », sélectionnent les adolescents volontaires qui formeront les deux équipages de cette grande aventure estivale.

S’émanciper

« Pour certains, ce sont leurs premières vacances sans leurs parents, la séparation n’est donc facile pour personne. Avec ce projet, les parents prennent du recul et s’aperçoivent que, parfois, leur enfant est surprotégé. Ils reprennent confiance, les frères et sœurs retrouvent aussi leur place. On touche une sphère plus large de la  famille et, au départ, on ne pensait pas que ça aurait cet effet », constate Elsa Chauve-Gouriou, bénévole. Cette année, l’équipage partira de Normandie « pour remercier Sylvie et Gilles Auger, sensibles à notre cause, puisqu’ils prennent en charge le ravitaillement, soit environ 3 500 euros pour les deux expéditions », confie Patrick Lemesle.

Fleur de Lampaul.

Lors du voyage, des milliers d’enfants hospitalisés peuvent suivre les aventures de leurs camarades via des vidéos, photos et carnets de bord ! « L’idée, c’est qu’ils soient acteurs. En tant qu’encadrants, on vit des moments forts car ces enfants ont un pouvoir de résilience extraordinaire », témoigne Elsa Chauve-Gouriou. Certains hôpitaux vont plus loin en participant au Challenge des matelots, là les enfants résolvant des énigmes. « Les hôpitaux se prennent au jeu et une vraie compétition s’est installée ! L’an dernier, une maison de retraite a joué, les résidents sont venus à l’arrivée et, bientôt, un enfant ira leur rendre visite. » Cette année, le jeu pourrait traverser l’Atlantique puisque des Québécois aimeraient bien être de la partie…

///// APPEL À BÉNÉVOLES /////

Les Matelots de la vie recherchent des bénévoles pour l’expédition 2019. Il n’est pas nécessaire d’avoir des connaissances en navigation. Si vous souhaitez prendre part à cette histoire, répondez à l’appel à candidature :
www.matelots-vie.com

Partager votre avis