Retour à la liste de la catégorie Activités
mar. 16 févr. 2021 Activités # Montoir-de-Bretagne # Pornichet # Saint-Joachim # Trignac

Prix BD 2021 : les gagnants sont…

Depuis plusieurs années, trois médiathèques de la Carene s’associent pour mettre en place un prix BD. Résultats.

Le 10 février dernier, les médiathèques de Montoir-de-Bretagne, Saint-Joachim et Trignac ont clôturé les votes pour les prix de la BD 2021. Les lecteurs s’étaient prononcés sur cinq bandes dessinées pour la catégorie Adulte et quatre albums pour la catégorie Jeunesse parmi des titres présélectionnés par les équipes des trois médiathèques. Rendez-vous est déjà donné en octobre prochain pour le prix BD 2022.

Section Adulte

1. Les Zola, de Méliane Marcaggi et Alice Chemama (éd. Dargaud). Alors qu’Emile Zola n’est encore qu’un simple pigiste, il fait la connaissance de la mystérieuse Alexandrine dont il va s’inspirer pour écrire les Rougon-Macquart.

2. Nymphéas noirs, de Fred Duval, Michel Bussi et Didier Cassegrain (éd. Dupuis). A travers une adaptation du roman policier de Michel Bussi, une enquête autour de l’assassinat d’un chirurgien ophtalmologiste.

3. Les Indes fourbes, d’Alain Ayroles et Juanjo Guarnido (éd. Delcourt). A l’époque des conquêtes espagnoles, Fripouille, qui porte bien son nom, va découvrir une terre de mystère qui le mènera peut-être au tant convoité Eldorado.

4. Jusqu’au dernier, de Jérôme Félix et Paul Gastine (éd. Grand Angle). A la suite du meurtre de son meilleur ami, Russell, ancien cow-boy, décide de revenir dans la ville des dernières heures de son compagnon pour se venger.

5. In Waves, d’Aj Dungo (éd. Casterman). Le surf comme seul remède : l’auteur dévoile avec émotion son combat acharné contre la maladie de sa femme Krisen en racontant leur première rencontre et leurs moments sur les vagues.

 

Section jeunesse (10-13 ans)

1. Le Prince et la couturière, de Jen Wang (éd. Akileos). Un jeune prince rêve secrètement de devenir couturier. Accompagné de son amie Frances, il va devoir cacher sa passion à sa famille royale qui cherche à le marier.

2. Sacrées sorcières, de Pénélope Bagieu et Roald Dahl (Gallimard BD). Un jeune et vigoureux garçon et sa grand-mère spécialiste en élimination de sorcières vont devoir faire équipe pour s’occuper de ces vilaines créatures.

3. Le fils de l’Ursari, de Cyrille Pomès, Xavier-Laurent Petit et Isabelle Merlet (éd. Rue de Sèvres). Une famille de montreurs d’ours immigrée à Paris vit dans la misère jusqu’à sa découverte du jeu d’échec.

4. Les tableaux de l’ombre, de Jean Dytar (éd. Delcourt). Un jeune homme va bousculer l’équilibre de l’exposition artistique des cinq sens et semer le chaos à travers le musée du Louvre.

///// Pornichet : quand la culture s’invite à domicile /////

Malgré les confinements, la médiathèque de Pornichet a maintenu son service de portage à domicile. Actuellement, onze personnes ne pouvant se déplacer en bénéficient. C’est le cas de Marie-Hélène Bertin, qui fêtera bientôt ses 90 printemps. Adhérente à la médiathèque depuis son ouverture, Madame Bertin s’y rendait régulièrement pour choisir de nouvelles lectures. Depuis un an, Isabelle Magne, adjointe au Patrimoine, lui porte toutes les trois semaines une nouvelle sélection d’ouvrages. Un moment intime et privilégié durant lequel les deux bibliophiles échangent bien plus que sur les œuvres choisies.

Partager votre avis