Retour à la liste de la catégorie Associations
mer. 28 févr. 2018 Associations # Saint-Nazaire

Version Originale n’est pas que le contraire de VF

C’est aussi une association nazairienne qui défend le droit à l’accès au cinéma et à la culture cinématographique.

Mulholand Drive, de David Lynch, au Tati ce mercredi 28 février et dimanche 4 mars.

« Lors de la création de l’association en mars 2005, nous avons choisi de nous appeler “Version Originale“ pour souligner le fait qu’il n’y avait plus de film projeté en VO sur la ville. Cinéville ne proposait en effet que du VF, les Korrigans et le Fanal n’organisaient plus que ponctuellement des séances d’art et essai. Le contexte cinématographique était alors alarmant à Saint-Nazaire, les professeurs du lycée Aristide-Briand devaient emmener leurs élèves jusqu’à Nantes pour voir des films en anglais, se souvient Dany Courapied, présidente. Nous avons commencé par naviguer d’une salle de cinéma à une autre, avec des projections art et essai en VO du Fanal-Centre culturel aux Korrigans de la famille Molière en passant par Cinéville alors dirigé par Rémy Serillon. »

Les Korrigans ayant fermé, s’ensuivirent quatre années pendant lesquelles l’association alternait chaque mois un film du patrimoine au Fanal et un film récent à Cinéville, avant de ne plus intervenir qu’au Fanal, devenu cinéma art et essai Jacques-Tati grâce à la pugnacité de sa programmatrice Sylvette Magne. « Nous sommes sur la même longueur d’onde cinématographique », de là la confusion bien légitime du public entre VO et le cinéma Tati, qui sont partenaires en effet, mais non même entité…

Depuis 2005, VO a programmé plus de 300 films et rencontres cinématographiques, provoqué des débats, des week-ends cinéma, des soirées courts-métrages, des ciné-concerts avec le Conservatoire, des leçons de cinéma thématiques, des échanges conviviaux, mis en place un vrai travail de l’éducation à l’image accessible au plus grand nombre, bien loin de toute notion d’élitisme, telle une passion à partager. « Nous avons contribué à la pérennisation du cinéma art et essai à Saint-Nazaire, malgré notre immense déception de ne pas avoir réussi à obtenir la construction d’un cinéma multisalle art et essai. Et nous l’avouons, nous sommes un peu fatigués. Nous aimerions du sang neuf, plus de jeunesse dans nos rangs. » Sans être de la coquetterie, cet “aveu” n’est pourtant pas le signe d’une totale baisse d’énergie. Pour preuve : la programmation d’un David Lynch cette semaine, l’organisation d’une “Leçon de cinéma” sur le thème du film d’animation le 7 avril et un week-end Polar et Cinéma les 20 et 21 avril présenté par l’écrivain Jean-Hugues Oppel…
L’occasion de rencontrer et peut-être rejoindre ces bénévoles accro du 7e art ?

Partager votre avis