Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 27 nov. 2018 Associations # Saint-Nazaire

Les Abeilles se mettent au vélo

L’association Les Abeilles 44 a reçu une subvention du Conseil départemental “Inventons le tourisme durable” pour aménager son bâtiment et développer une station relais vélo.

Proposition de projet de la future station relais vélo. ©Les Abeilles

Au milieu de la cour du 3, rue de l’Ecluse, dans le quartier du Petit-Maroc de Saint-Nazaire, trône un conteneur bleu marine. Celui-là même qui a été transformé en bar éphémère du nom de Maquis’Art cet été sur la petite plage du Petit-Maroc et qui devrait être installé au fond du “deck” pour accueillir des vélos. « Nous avons décidé de créer une station relais vélo », annonce l’artiste Laëtitia Cordier, membre de l’association Les Abeilles 44 installée dans ce bâtiment de 400 m2, ancien local de la société des remorqueurs Abeilles.

Laëtitia Cordier.

Le principe : des cyclistes de passage, des touristes en voyage sur la Véloroute de l’Atlantique (Vélodyssée) ou la Loire à vélo, mais aussi des habitants en promenade pourront faire une pause face à l’estuaire de la Loire. « Ce sera une halte complète des deux machines, le vélo et l’humain », souligne James Titren, trésorier des Abeilles 44. Il sera ainsi possible de remettre en état sa bicyclette (mise à disposition de petits matériels comme des jeux de clefs ou des compresseurs), mais aussi de se détendre grâce à l’installation de douches et à la mise à disposition de la “salle des machines” qui offrira un espace d’échanges et de convivialité.

« La salle des machines, c’est le cœur du projet : nous voulons développer un lieu ouvert à tous dans lequel des artistes seront accueillis en résidence. Ce sera un laboratoire et un lieu de diffusion pour les créateurs, mais aussi un lieu de rencontre pour les habitants et les gens de passage », explique Laëtitia Cordier. Les Pieds dans Le PAF, la Ligue des droits de l’Homme ou encore un Fab lab ont déjà profité de cet espace. L’idée est aussi de développer  des activités autour de la thématique du corps, « nous ne pouvons donc pas garder ce sol en béton, il nous faut un sol adapté ».

Pour ce vaste projet, l’association nazairienne a présenté deux dossiers dans le cadre de l’appel à projets du Conseil départemental “Inventons le tourisme durable”, dont l’enveloppe totale s’élevait à 192 500 euros. Parmi les quatorze lauréats récompensés début novembre, dont le Parc naturel régional de Brière pour le développement de l’application numérique i.brière (subvention de 19 000 euros), Les Abeilles 44 a reçu une subvention de 15 000 euros.

De quoi aider à refaire le sol, aménager le conteneur (attaches vélo, casiers, installation d’une station météo et de branchements électriques…) et en racheter un qui, lui, sera mobile. Tout n’est pas encore décidé – payant ou gratuit – « nous sommes toujours en work in progress. Nous réunissons des partenaires locaux, professionnels et associations, pour vérifier la pertinence de notre projection de la station relais vélo dans un conteneur : la praticité pour les usagers, la taille, la technicité… C’est un travail commun, un tiers-lieu » où chacun est invité à apporter son écot créatif.

Partager votre avis