Retour à la liste de la catégorie Associations
mar. 22 sept. 2020 - mar. 29 sept. 2020 Associations # Besné # Donges # La-Chapelle-des-Marais # Montoir-de-Bretagne # Pornichet # Saint-André-des-Eaux # Saint-Joachim # Saint-Malo-de-Guersac # Saint-Nazaire # Trignac

Agir en compostant ensemble

Composter ses épluchures de légumes ou ses coquilles d’œuf réduit considérablement les déchets envoyés à l’incinérateur ou au centre d’enfouissement. L’association Compostri est là pour accompagner les projets de composteurs collectifs sur le territoire de la Carene.

EVENEMENT ANNULE

C’est en 2007 que Compostri*, sous l’impulsion d’habitants de la Maison radieuse de Le Corbusier, à Rezé, a construit son premier pavillon de compostage. Face au nombre de ses utilisateurs, il est très vite passé de 3 m3 à 20 m3 pour une capacité de 20 tonnes de bio déchets par an.

Aujourd’hui, ce sont 280 sites de compostage partagé qui sont installés sur la métropole  de Nantes. « Mais il peut également y avoir des jardinières, des tables de pique-nique… On composte ensemble une fois par semaine, on se rencontre aussi, des dynamiques émergent, le compostage est un levier de lien social », explique Charles Guilgars, “maître composteur” de l’association, récemment installé à Saint-Nazaire.

Sur le territoire de la Carene, hors une soixantaine de sites gérés par les copropriétés au sein de résidences privées, seuls cinq composteurs partagés publics, mis en place il y a quelques années par Jardicompost, sont à ce jour en état de fonctionnement (trois à Saint-Nazaire**, un à Donges et un à Saint-Malo-de-Guersac).

« Dans le cadre d’un appel d’offres de la Carene, notre association s’est engagée à mener au moins quinze actions de proximité par an, sur trois années, avec une seule obligation : que l’initiative soit prise par les habitants eux-mêmes. Le projet peut émaner d’un quartier, d’un immeuble, d’une école… Notre rôle est d’apporter un suivi à l’existant, d’installer de nouveaux sites, de coordonner, de former et d’accompagner les habitants dans leur gestion citoyenne. »

Sur Saint-Nazaire, les nouvelles vont vite puisqu’une demande vient déjà d’être formulée rue Jean-Macé par des habitants sans jardin permettant le compostage individuel. Les personnes intéressées peuvent contacter l’association pour une première rencontre ou, mieux, rencontrer Charles Guilgars qui tiendra un stand ce samedi 26 septembre lors de la journée portes ouvertes de la plateforme de compostage des déchets verts du Bas-Cuneix (voir dans nos pages activités).

Il faut de plus souligner que ce tri collectif intelligent permettra d’alléger les charges des collectivités au vu de la directive cadre européenne qui prévoit l’obligation pour les Etats membres de mettre en place une gestion séparée des bio déchets au plus tard le 31 décembre 2023.

* Compostri est membre du réseau national des composteurs citoyens (RCC).
** Square de la Mutualité, bibliothèque Anne-Frank et parc paysager.

 

///// Comment ça marche ? /////

Compostri étudie l’implantation, le dimensionnement, et fait une demande d’occupation de l’espace public.

Installation de trois bacs minimum (déchets, maturation, broyat de bois).

Formation des particuliers qui deviendront les référents du site. 

Ouverture du composteur au cours de permanences tenues par des bénévoles.

Approvisionnement par Compostri du bac de broyat qui doit être mélangé aux déchets ménagers.

Appui et accompagnement de Compostri pour la pérennité du projet.

Le terreau fabriqué est destiné en priorité aux gens qui compostent, l’excédent étant donné à un réseau de jardiniers.

Partager votre avis