Retour à la liste de la catégorie Sport
sam. 18 janv. 2020 Sport # Pornichet

Un trail nocturne face à la maladie

Près d’un millier de coureurs sont attendus à Pornichet ce samedi 18 janvier pour soutenir l’association Tous avec Alex.

>> Premier trail nocture de Pornichet en 2017.

>> Semi marathon de Brière en 2018.

Organisée en moins de trois mois avec des inscriptions faites dans le jardin de la famille Pain, la première édition du trail nocturne de Pornichet, en 2017, avait tout de même réuni 150 personnes. « La deuxième année, nous avons eu 250 personnes, l’année dernière 850 et cette année nous attendons 800 coureurs et 100 marcheurs », détaille Frédéric Pain. Pour cette 4e édition, 315 coureurs et une vingtaine de marcheurs étaient déjà inscrits à la mi-décembre 2019. « Dès le départ, le réseau du triathlon a amené du monde », précise Frédéric Pain, lui-même triathlète depuis vingt-six ans et membre du Triathlon Côte d’Amour (TCA). Cette année, une partie des bénéfices servira au financement de la 36e Croisière de Pen-Bron et l’autre sera reversée à l’école Kidz du TCA : « Un juste retour des choses ! »

Car tout a démarré grâce à ce club. « Il y a six ans, un ami membre du comité handisport 44 m’a proposé de faire tester la course à Alexandre. Il avait 9 ans et il a adoré, donc on l’a inscrit. » Alexandre, maintenant 15 ans, est atteint de tétrasomie 18p, une maladie génétique très rare caractérisée par un déficit intellectuel, un retard de croissance ou encore des malformations rénales.

Bien installé dans un fauteuil de course à pied, « il est aussi fatigué que son père à la fin de la course même s’il est passif ! Il participe et aime être entouré », relève la maman, Adeline Pain.

>> L’équipe des Ironwinneuses.

Quelques années plus tard, en 2016, trois triathlètes du club TCA se lancent dans le Raid des Alizés. « C’est une course solidaire et comme elles connaissaient Alexandre, elles nous ont proposé de créer une association pour lui. » Sous le nom d’équipe des Ironwinneuses, Elsa Doumont, Fabienne Labbey et Nathalie Mahoudo sont arrivées 3e du raid 2017 en Martinique.

« L’association existe pour permettre à Alexandre de faire du sport, mais aussi pour promouvoir le handicap dans le sport et montrer que ce n’est pas un frein pour le pratiquer. »

Petit à petit, l’association a pu acquérir deux fauteuils de course à pied, un Tiralo, une annexe et un fauteuil à accrocher au vélo. Frédéric et son fils ont participé à plusieurs courses à La Baule, au Pouliguen ou aux Sables-d’Olonne et « Alexandre est un peu devenu une célébrité locale », s’en amuse Adeline Pain.

>> Foulées nantaises en 2018.

Cette notoriété permet aujourd’hui aux parents d’en faire profiter d’autres enfants, comme aux Foulées Hélyce, où une fillette du même IME de Saint-Brévin qu’Alexandre a formé un duo avec son père grâce à un fauteuil prêté par Tous avec Alex. « Notre objectif est de mettre plus largement à disposition notre matériel pour que d’autres familles connaissent ces moments de bonheur avec leur enfant et osent franchir ce pas. Chez nous, Alexandre a été élevé comme ses deux frères, c’est un enfant comme les autres. » 


///// ENVIRONNEMENT /////

Le lendemain de la course, un plogging, course citoyenne mêlant jogging et nettoyage, est proposé à partir de 10h au parking de Congrigoux.
Renseignements : Facebook “Plogging Pornichet”.

Partager votre avis