Retour à la liste de la catégorie Sortir
mer. 01 avril 2020 Sortir # Saint-Nazaire

Protéger en gardant le lien

Les autorités sanitaires devraient annoncer ce mercredi 1er avril un premier bilan des décès liés au Covid-19 dans les Ehpad. Au-delà de l'immense inquiétude pour la vie de nos aînés et de la douleur des familles touchées, nous avons aussi voulu donner des nouvelles rassurantes à travers la situation de la résidence pour personnes âgées Galathéa, à Saint-Nazaire.

« Nous ne constatons aucun cas de contamination à ce jour, affirme Nicolas Goyé, directeur de la structure qui dépend de la Fondation Partage et Vie. Depuis le début de la crise, nous avons toujours anticipé au moins de 48h les recommandations du ministère et nous nous sommes organisés pour protéger au mieux nos résidents et nos salariés. »

Un quotidien totalement bouleversé pour ces 84 personnes âgées qui, après avoir été confinées à l’intérieur de leur maison de retraite, sont désormais confinées dans leurs chambres, toutes individuelles. Côté médical, la résidence bénéficie d’un médecin sur place et les médecins de ville traitants continuent de visiter leurs patients en suivant des règles strictes de sécurité. « Nous avons renforcé nos équipes pour nous ajuster aux mesures barrières. Nous avons craint la pénurie de matériel de protection le 24 mars dernier mais, au moment où nous lancions un appel sur les réseaux sociaux, nous avons reçu masques et gel hydro-alcoolique, et nous sommes maintenant approvisionné de façon satisfaisante par l’Agence régionale de Santé. Nous veillons également à avoir deux semaines d’approvisionnement d’avance pour nos repas cuisinés sur place et maintenant servis dans les chambres. »

Mais comment pallier les effets du confinement et l’inévitable sensation d’isolement vécue par ces personnes déjà fragiles ? « Il est difficile de rester enfermé dans une chambre et de ne plus avoir de visites. Mais nous sommes présents. Nous passons du temps avec les résidents, nous échangeons, nous accompagnons au mieux les personnes en perte de repère. Je tiens à souligner ici l’immense engagement des salariés, soignants et non-soignants. Toute l’équipe, de la cuisine au service de nettoyage, est investie d’une magnifique dynamique et a su développer une solidarité qui va du covoiturage au soutien moral. » Il s’agit aussi de garder le lien vital avec les proches. Pour cela, outre le téléphone et les traditionnelles gazettes personnalisées du dispositif Famileo, se sont développées les rencontres par Skype, « la résidence étant bien dotée en matériel informatique ».

Et de rassurer toutes ces familles tenues physiquement éloignées. « L’équipe échange régulièrement avec elles, par téléphone ou mail », car il s’agit bien ici de faire efficacement barrière au virus tout en ouvrant les possibles relationnels.

Partager votre avis